Bonjour les « zami(e) » !

 

J’espère que vous allez toutes et tous bien. Profitons à fond de cette nouvelle semaine, dernière ligne droite avant la rentrée et sa cohorte de difficultés.

En attendant, nous continuons aujourd’hui dans la rubrique «Découvrons la France», la balade à Gurat, en Charente.

Pour accéder à la chapelle St-Georges, nous avons emprunté tout d’abord une passerelle en bois, puis le chemin a continué à sillonner en sous-bois, longeant d’une part le Roncenac et d’autre part la prairie.

 

 

Passons donc immédiatement aux photos légendées ou pas… car je brille toujours par mon ignorance du monde végétal. Si vous constatez une erreur, n’hésitez pas à me la signaler. Je rectifierai l’article !

Nous sommes dans la vallée de la Nizonne, un site Natura 2000*.

 

* Le réseau Natura 2000 rassemble des sites naturels ou semi-naturels de l’Union européenne ayant une grande valeur patrimoniale, par la faune et la flore exceptionnelles qu’ils contiennent. (Wikipédia)

 

Durant cette balade, je ne me suis pas intéressée aux arbres mais essentiellement aux quelques rares fleurs qui subsistent encore à cette saison.

 

eupatoire chanvrine
Pas sûr que cette écrevisse de Louisiane soit vraiment à sa place dans le biotope…

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un bon début de semaine. Nous avons essuyé des averses samedi et dimanche et la température est devenue plus agréable.

Je vous embrasse bien fort et je vous dis à bientôt, au fil de mes découvertes et des éventuelles connexions.

54 Thoughts on “Gurat # 3

  1. Une balade « nature » comme je les aime… Les fleurs rose-mauve au coeur rouge sont des Althéas (famille des Hibiscus)… quant aux clochettes roses, je ne me souviens plus du nom…
    Très bonne journée et gros bisous

  2. Merci pour cette part de nature
    L’écrevisse égaré … par chez nous il y en a aussi beaucoup qui colonisent nos rivières et nos étangs cela dit ils sont prisés sur les bonnes tables de restaurant
    Bon début de semaine

  3. J’aime beaucoup les passerelles qui incitent à la découverte tout en préservant la nature.
    Étrange en effet cette écrevisse dans ce site !!!
    Bonne semaine de visites.
    Bisous

  4. Magnifique balade que tu as faite, vraiment ! Et malheureusement je ne peut pas te renseigner sur le nom de toutes les fleurs et plantes que tu as photographiés, car moi aussi, nulle en botanique !!! Bisous et bon début de semaine.

  5. Et bien, j’ignorais que ces petites fleurs jaunes étaient de grands nénuphars!! J’en ai tout plein mais j’ai aussi d’immmmenses nénuphars alors…
    Belle semaine à toi aussi, le temps se rafraîchit par ici…
    Bizz

  6. Bonjour ma douce Lavandine,
    Merci pour cette agréable balade, je suis surprise de voir cette écrevisse tout de seule sur ce site ???
    Je te souhaite une très bonne semaine, gros bisous !

  7. Mais que faisait cette écrevisse toute seule et à cet endroit! De quoi te donner de l’inspiration pour commencer à nous écrire un chouette polar!!! Le titre est déjà trouvé « Lécrevisse de Louisiane »!
    Je viens bien de lire « Là où chantent les écrevisses » ! Un bouquin que j’ai d’ailleurs bien aimé et que je conseille.
    Bon début de semaine Lavandine!
    Je t’embrasse.

    1. Une astacuswoman avait élu domicile loin de chez elle, dans le Roncenac. Mais pourquoi avait-elle donc quitté sa Louisiane natale pour se réfugier au fin fond de la Charente ? ….
      Je viens de regarder l’auteur du livre que tu as lu … Inconnu au bataillon 😉

      Bon dimanche et gros bisous.
      @micalement
      Lavandine

  8. Belle promenade en Charente !
    Je suis encore obligée d’aller chercher tes articles dans « forum » je n’y comprends rien ! Enfin, du moment que j’arrive à te lire .

  9. j’aime beaucoup cette passerelle au milieu des bois
    comment sais-tu que l’écrevisse est de Louisiane ? tu as reconnu son accent ??
    lorsque j’étais enfant il y avait encore des écrevisses dans les ruisseaux de Dordogne – on allait en ramasser – il y a bien longtemps qu’il n’y en a plus – qui a tout bouffé ?

    1. Tout à fait ou plutôt, elle parlais l’Américain et traînait après elle un frottoir ( planche à laver).
      Je ne sais pas si les rouges mangent les autres écrevisses mais je sais qu’elle boulottent les poissons.
      Par contre dans la Creuse, nous avons vu une écrevisse locale, claire.

      Bon dimanche et gros bisous.
      @micalement
      Lavandine

  10. …que voici une balade comme je les aime, à observer de près tout ce qui nous entoure…
    Les écrevisses semblent envahir tous les cours d’eau…
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  11. Une belle balade au « vert » très agréable de te suivre!!
    bisous bisous
    passage rapide ..je limite l’usage de ma main!! l’opération s’est bien passée il faut gérer douleurs et utilisation « normale »
    bisous

  12. bonjour
    pour l’été cela devait être une bonne idée pour s’évader mais surtout pour éviter le monde. Je sais que certains sites ont souffert du manque de touristes et d’autres de l’afflux !! pas de juste milieu
    bisous

  13. Coucou Lavandine,
    j’adore ce genre de balade très nature avec ses plantes si décoratives et si inhabituelles.
    J’adore les plantes d’eau : les beaux nénuphars mais l’écrevisse de Louisiane fait un peu tâche dans ce biotope, comme tu dis.
    J’aurai besoin des lumières de Georges pour t’en dire plus sur ces fleurs, certaines je les ai sur le bout de la langue mais j’ai peur de dire des bêtises.
    Enfin une balade que j’ai adorée et qui ma plait beaucoup.
    Douce nuit et gros bisous sans virus ici. Porte-toi bien.

    1. Et j’ai appris qu’elles se mangeaient mais qu’il fallait les tuer sur place car on n’a pas le droit de les transporter vivantes/
      Bon dimanche et gros bisous.
      @micalement
      Lavandine

  14. Bonsoir Lavandine
    Une belle observation de la Nature
    J’aime beaucoup cette longue passerelle
    Les Écrevisses de Louisiane font le régal des Cigognes et des Hérons, il y en a plein dans le marais de Brouage
    Merci pour le partage
    Bises, bonne soirée

  15. Je pensais qu’elles n’avaient pas de prédateurs. Alors c’est tant mieux car elles sont considérées comme nuisibles en France.

    Bon dimanche et gros bisous.
    @micalement
    Lavandine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *