Bonjour les « zami(e)s »

 

Je suis heureuse de vous retrouver en ce début de semaine. J’espère que vous avez passé un week-end serein et que vous avez pu profiter d’un temps clément.

Nous avons profité du soleil pour faire une quarantaine de kilomètres car il est fort probable que bientôt nous serons à nouveau limités à 20 km dans le meilleur des cas et à 1 dans le pire !

 

Mais ce n’est pas de notre promenade de ce dimanche dont je veux vous parler.

Aujourd’hui dans la rubrique «Découvrons la France», je vous propose de vous emmener sur l’Île d’Oléron, à Château d’Oléron.

 

L’île de 174 km², qui fait partie de la Charente maritime, mesure 30 km de long sur 8 km dans sa plus grande largeur. C’est la plus grande île métropolitaine après la Corse.

 

Nous y avons passé une semaine avec les petits lors des vacances de la Toussaint 2020.

C’est un endroit qui m’a totalement conquise et si nous pouvions y retourner en 2021, ce serait le top !

Allez, j’arrête les blabla pour vous présenter les photos. Vous pourrez lire les explications, si vous le souhaitez, dans les légendes.

 

Qui dit île, dit pont !

Depuis 1966 un pont long de près de 3 km relie l’île. C’était le 1er pont français à raccorder une île au continent. Payant au départ, la taxe a été supprimée en février 1979, puis réinstaurée à peine cinq mois après, pour être abandonnée le 2 mars 1991, Depuis la question d’une écotaxe est remise régulièrement sur le tapis… pour l’instant la traversée reste gratuite.

Le pont ne se contente pas de relier une rive à l’autre, il véhicule aussi, dans son tablier creux, l’eau potable grâce à une canalisation de 60 cm de diamètre, une ligne électrique et des câbles de téléphone.

L’OT du Château d’Oléron propose un circuit patrimoine d’environ 2h qui permet de découvrir le bâti de cette petite ville de près de 4 0000 habitants.

Jusque sous l’Ancien Régime, Le Château d’Oléron, abritant les gouverneurs d’Oléron et la garnison de l’île, était la capitale insulaire. A présent c’est à Saint-Pierre-d’Oléron qu’échoit le titre.

Le circuit débute place de la république, l’ancienne place Bourbon. Cette place d’arme accueillait les manœuvres des troupes de garnison.

Devant les halles, une fontaine de style renaissance a été érigée en 1851 par Jean Paillé, tailleur de pierre. Elle est coiffée d’un toit orné d’écailles et de feuillage, supporté par des colonnes torses. Chaque face est agrémentée d’un panneau à bordure finement décorée. Sur  l’un d’eux se détachent deux animaux marins enroulés autour d’un trident, symbole de Neptune et crachant de l’eau.

Jusqu’en 1950, la fontaine représentait l’unique ressource en eau douce de la ville.


Les halles ont été édifiées en 1891 en trois vaisseaux.

 

La construction de l’église ND de l’Assomption débute en 1699 et s’achève en 1883 avec la flèche s’élevant à 38 m

Le chœur se distingue par des boiseries de style Louis XV et est dominé par un retable du XVIIIe siècle, ( MH depuis 1984) représentant l’assomption de Marie.

Ancienne école des filles construite de 1885 à 1887

une maison avec une curieuse façade décorée

square lacarre et le monument aux morts

Situé à l’ouest de la porte des pêcheurs, le port de Château d’Oléron était au départ un simple échouage non protégé.
A partir de 1790, un nouveau port est construit au sud de la citadelle dans le fossé de contre-garde et devient dès le XIXème siècle un port ostréicole, de commerce et de passagers très actif.

Un port à marée basse m’impressionne toujours.

La marée remonte et les plates (nom du bateau ostréicole à Oléron) ne perdent pas de temps pour rejoindre le port.

Le port du Château d’Oléron est un important centre de transit d’huîtres, la commune étant une des composantes majeures du bassin de Marennes-Oléron (avec Marennes et La Tremblade).
Déjà pratiquée à l’époque romaine, l’ostréiculture est remise au goût du jour au XVIIe siècle, mais ne connaît son plein développement que dans le courant du XIXe siècle.

En été, l’huître femelle pond des oeufs qui errent au gré des courants avant d’être peut-être fécondés par des spermatozoïdes d’huîtres mâles, puis deviennent alors de petites larves d’huîtres à la recherche d’un endroit où s’accrocher. Elles vont alors se fixer sur des collecteurs et devenir de jeunes huîtres appelées « naissain » et ainsi se développer jusqu’au détroquage. ( le naissain est détaché des collecteurs )

Port à marée haute.
La redoute du Pâté, construite entre 1690 et 1704 lors de l’agrandissement de la citadelle sous les directives de Vauban.
Elle servait à la défense de la place. Elle ne se visite pas.

Sur le fort Pâté une drôle de bestiole…

Avant de poursuivre le circuit du patrimoine, profitons de l’air iodé du large….

Plages désertées en cette mi-novembre 2020

Au bout de l’objectif, on distingue Fort Boyard connu depuis le début des années 1990 à cause du jeu télévisé.

Il s’agit en fait d’un fort construit sur décision de Napoléon Ier pour protéger l’embouchure de la Charente et l’arsenal militaire de Rochefort. Commencé en 1804, pendant le Premier Empire, il est achevé en 1857, sous Napoléon III.

 

J’espère que l’endroit vous plaît autant qu’à moi. Nous continuerons notre balade mercredi. Pour ceux qui connaissent les lieux, je suis sûre que vous savez de quoi je vous parlerai. 😎  

 

Mais d’ici-là, je vous souhaite un bon début de semaine et je vous embrasse bien fort !

 

 

Photos personnelles non libres de droit.
Merci de m’envoyer une demande si vous voulez utiliser l’un ou l’autre cliché. Je me ferai un plaisir de le partager avec vous.

Texte et légendes rédigés avec les informations glanées sur le net et les documents en ma possession.

77 Thoughts on “Le Château d’Oléron # 1

  1. J’ai regardé tes photos avec attention … mais sans lire les légendes car j’ai montré Château d’Oléron il n’y a pas si longtemps.
    J’attends donc la citadelle avec impatience ! 😉
    La tête de cheval sur la  » curieuse maison décorée  » est une enseigne de bourrelier réalisée par Emmanuel Augé.
    Belle journée, gros bisous.
    Cathy

  2. Merci pour ce bel article bien documenté,ayant passée plusieurs vacances à la Rochelle je connais bien le château d’Oléron et je retrouve avec plaisir les coins que nous avons visité sur tes photos
    Gros bisous et bonne semaine
    Mitou

  3. Curieuse de visualiser tes photos d’Oléron où j’aurais bien aimé retourner avant le déménagement (mais finalement pas eu le temps) .
    Pourquoi ? Parce que effectivement, c’est une île, avec celle de Ré, qui charme beaucoup les camping-caristes.
    Cependant, je lui ai toujours préférée Noirmoutier, où nous sommes retournés quelques 5 ou 6 fois…
    Verdict en 2021 qui sait ? Si nous sommes assez courageux et si la situation sanitaire nous le permet…
    Bises, Martine

    1. Nous connaissons les trois aussi. Mais pas beaucoup Noirmoutier sinon qu’il y a un restau sympa et un chausseur qui me convient !
      Ré, nous y avons passé 8 jours en 2017, je crois. J’aime beaucoup mais à mon goût trop trop courue. Sûrement plus croquignolette qu’Oléron.
      Et puis il y a Oléron ….. et maintenant Le Château …. 🙂
      J’ai réservé le camping pour avril… On verra.

      Gros bisous. Bon jeudi.
      lavandine

  4. Merci pour cette belle balade… Je suis déjà allée sur l’Ile d’Oléron mais uniquement voir les ports (mon marin préféré… préférant les bateaux aux balades « touristiques »)…
    Quant à l’éventuel confinement, je pense qu’il va avoir lieu très vite… et que je vais pouvoir à nouveau arpenter les rues de mon village de long en large et en travers !!! c’est très certainement nécessaire et cela va empêcher le brassage des populations au moment des vacances scolaires…. Quant à moi, « grâce ou à cause » du cancer de ma fille, je pourrai continuer à circuler pour aller l’assister avec mes justificatifs….
    Très bonne journée et gros bisous

    1. A priori pas de confinement pour la zone A. Si les autres zones devaient être confinées, ce serait très injuste ! Mais bon on n’y peut rien.
      J’aime les ports mais encore plus les villages.
      Tu as le pied marin ?

      Gros bisous. Bon jeudi.
      lavandine

    1. Je m’en doute bien …..
      J’espère que tu n’es pas trop déçue d’avoir déménagé car moi je le serais. Je suis tombée résolument sous le charme d’Oléron.

      Gros bisous. Bon jeudi.
      lavandine

  5. Que c’est agréable de se balader avec toi.. une ile que nous avions découverte il y a si longtemps ( je crois bien que c’était en 1986? je ne me souviens plus! à moto à l’époque!!) mais que j’aurai aimé revisiter lors de notre séjour sur l’ile de Ré sa voisine mais nous n’avions plus le » temps » C’est beau en arrière saison quand il n’y a pas de touristes!! pour nous impossible de partir à cette époque de l’année! Merci pour le parcours je trouve que les OT font beaucoup d’effort pour proposer une découverte « intelligente »!
    Je n’aime pas du tout les huîtres beurk..je me souviens de cette fameuse année où en arrivant à Chatelaillon plage mon mari( d’ailleurs qui ne l’était pas encore!!) en voyant les parcs à huitres à marée basse m’a dit qu’il ne voulait pas s’arrêter là!!
    Je te souhaite une belle semaine.. il a neigé ce matin tout est blanc mais je ne crois pas qu’elle va rester au sol!
    Cela aurait été très drôle de se croiser à Hoerdt où nous étions hier après-midi sous un beau soleil! on a donc découvert ce fameux lavoir mais sans eau ni fleurs.. je pense que ces lavoirs le long de la Zorn serait plus jolis en été!! et je ne tricote pas en marchant avec l’appareil photo!! seulement en été chez moi dans mes « prés et vergers »
    bisous bisous

    1. Une île impossible à visiter en peu de temps du moins pour moi. Il faut vraiment le prendre pour apprécier à la fois les paysages, le bâti et l’ambiance îlienne.

      Belle fin de semaine et gros bisous.
      Lavandine

  6. Oléron reste mon île préférée dans la région. Nous aimons y aller hors saison lorsque les touristes sont partis. Je vous souhaite une bonne semaine, et vous embrasse bien afffectueusement. FRANCOISE

  7. Merci pour ces photos qui me rappellent de merveilleux souvenirs de ma jeunesse ! En effet j’ai passé de très nombreuses vacances sur l’île quand mes enfants étaient petits…je compte bien y retourner un jour car je ne me lasse pas de ces paysages. Bisous et un bon lundi

  8. Bonjour Lavandine
    Qu’est ce que j’aimerais être la-bas ..comme tu le sais je connais tout ça par coeur et je ne m’en lasse pas !!!
    J’aime le regard des amies qui peut toujours nous surprendre ..
    Moi les marées basses j’adore !!!
    Merci pour ton partage
    Bises

    1. Moi j’aime les marées tout court car un océan en perpétuel mouvement n’est jamais ennuyeux. Par contre, j’aime moins les ports « vides ».

      Belle fin de semaine et gros bisous.
      Lavandine

  9. Je ne connais pas cette île ni d’ailleurs aucune de la côte atlantique.
    Je prends donc un bon bol d’air iodé à tes côtés. On m’a toujours dit que l’air de l’Océan est plus vivifiant que celui de Méditerranée. Alors j’en profite râce à ton billet.
    Confinement, déconfinement, on va nous rendre « fous ».
    Ici on déconfine après deux mois. Les collégiens et les lycéens vont retourner en classe le 1er février et les magasins ont rouvert depuis une semaine. Mais il est encore interdit de quitter son département.
    J’espère que vous aurez droit à 20km si la France reconfine.
    Bonne semaine, Lavandine.
    Grosses bises

    1. Rien avoir entre les deux. La Méditerranée c’est plat, monotone. L’océan est beaucoup plus vivant.
      Par contre la mer est en général plus chaude et je ne me souviens pas de m’être baignée récemment dans l’océan.
      Je trouve l’incertitude pire que tout, surtout que Miss n°2 comptait sur nous pour garder les Schroumpfs. Du coup, elle les a inscrits au centre aéré.

      Belle fin de semaine et gros bisous.
      Lavandine

  10. Coucou Lavandine , merci de nous faire découvrir cette belle côte ! . Un endroit bien agréable et bonne semaine bien au sec , bisous , escapade ,

    1. Le début de semaine a été en effet plutôt humide par ici aussi. Mais vu les inondations un peu partout en France, on n’est pas les seuls.

      Belle fin de semaine et gros bisous.
      Lavandine

  11. Ah, que de souvenirs pour moi !!! La première fois que je suis allée à Oléron, c’était il y a 35 ans me semble-t-il, et nous y étions allés en vélo, oui, oui, et depuis Narbonne. Nous étions jeunes à cette époque-là, mais très sportifs !!! Nous étions revenus en train, car nos mollets en avaient pris un coup ! Allez, bisous, bisous.

    1. Quel courage ….. en sachant qu’il y a 35 ans les vélos n’étaient pas aussi performants qu’aujourd’hui. Mais les routes sûrement plus sûres.
      Nous nous contenterons d’y aller la prochaine fois en voiture ;-).

      Belle fin de semaine et gros bisous.
      Lavandine

  12. Bonjour Lavandine
    Une belle publicité pour l’île et en particulier le Château d’Oléron, tout y est, la prochaine fois on verra sans doute les cabanes, j’avais fait un billet en juin, je n’y suis pas revenue depuis mais bien sûr en temps normal on y va régumlièrement, c’est « notre » île, Ré est plus à La Rochelle ! lol !
    et cette année pas de Fête du Mimosa à Saint-Trojan, dommage mais c’est ainsi …
    Merci pour ce joli partage
    Bises, bonne soirée

    1. Eh non …… avant il y avait la forteresse. 😉
      Habites-tu Royan ?
      J’aimerais un jour voir la fête du mimosa à St Trojan mais d’après ce que j’ai vu chez toi, il y a beaucoup de monde.

      Belle fin de semaine et gros bisous.
      Lavandine

    1. Je suppose à Jonzac, non ?
      Je suis tombée sous le charme des deux Charentes. Je ne sais pas pourquoi mais nous y avons aussi des amis. Cela y a peut-être contribué un peu !

      Belle fin de semaine et gros bisous.
      Lavandine

  13. Bonjour ,je crois connaitre ,nous y étions allés en 2014,une cousine qui a une maison de vacance ,nous avait gentiment invités.nous n’avons pas tout visité…il faudrait que je revois mes photos,bonne journée,avec le soleil..bises

    1. Ah je rêve d’une cousine avec une maison sur Oléron 😉
      Si je pouvais, j’achèterai une maison pour en faire une maison de vacances familiale.

      Belle fin de semaine et gros bisous.
      Lavandine

  14. Une belle escapade, un beau lieu de notre pays qui n’en manque pas. Je ne connais pas cette île, cependant j’apprécie énormément la découverte à travers ton objectif, merci pour les explications. Il me semble retrouver des images qu’avait montrées Cathy il y a quelques temps déjà.
    Belle soirée, bises.

    1. Oui Cathy a traité le sujet avant moi. Je m’en souviens aussi. Quelquefois, nous nous servons de ses articles pour les visites, ce qui n’a pas été le cas cette-fois-ci.

      Belle fin de semaine et gros bisous.
      Lavandine

  15. tes deux dernières photos sont un « émerveillement « pour moi je les trouve splendides et moi qui n’ai pas vu la mer, (encore pire l’océan ) depuis des années je me suis laissée un bon moment devant mon écran « voyager » grâce à toi
    c’est vraiment très beau cette île, j’avais une collègue qui y allait chaque été elle adorait et j’en avais donc entendu plein d’éloges largement méritées
    tu dis que ça t’impressionne et j’imagine parfaitement mais moi carrément en plus je n’en ai jamais vu de port à marée basse
    gros bisous
    patricia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *