L’école, du vécu # 1

Bonjour tout le monde !

 

Avant de vous parler du sujet du jour, je voulais vous dire que suite à une remarque (gentille, je précise) de Rose 63, j’ai inversé l’ordre des commentaires. Du plus ancien au plus récent devient donc du plus récent au plus ancien. Cela évite que vous ne soyez obligés de descendre toute la liste pour déposer votre commentaire.

 

Passons maintenant au sujet du jour.

Vous avez sûrement déjà vu passer les « perles du bac » …Si elles ont le pouvoir de faire rire, elles sont souvent totalement inventées…

 

 

Je vous en livrerai quelques-unes, des réelles, des bien vécues dans les prochains temps mais aujourd’hui j’aimerais partager avec vous – maintenant que je suis libérée du devoir de réserve – quelques copies.

 

Sujet en 6ème, écrivez un conte …

Voilà le brouillon de Tarek. Naturellement réécrire cette histoire au propre n’a pas été autorisé …


 Il semblerait que cette photo soit illisible. Comme je ne peux pas l’agrandir plus et que je n’ai pas encore trouvé comment faire loupe, voici le texte recopié …. sans rougir 🙂 et en conservant les fautes ( syntaxe, langue, orthographe et ponctuation )

« Y a Warren, Tarek, Ymad dans le désert, Ils rencontrent un génie qui leur dit :” A vous trois, vos bite doivent mesurer 50 centimètre, Ymad commence : 24 centimetre, Tarek 24 et puis il manquait 1 centimetre ! Waren mes sa bite : 2 centimetre : 2 centimetre. Une fois parti, Warren leur dit eh les gars heuresement j’ai bandé »

 

Le même Tarek s’ennuie en cours alors il fait passer des petits mots !

Je suppose qu’il préparait sa sortie chez Mac ….

Questionnaire de lecture en 4è

 

Soit ….. avec l’avantage de ne rien avoir à corriger … Quelquefois cela faisait du bien.

 

 

Soit avec une envie furibonde de coller l’élève au mur ! Cela aurait fait du bien également mais bon …

 

 

Expression écrite en 4è

Je vous laisse juger de l’orthographe … Il y a des fois où je ne soulignais pas toutes les fautes pour éviter que la copie ne se transforme en cimetière !

 

Nous voilà arrivés au terme de l’article. Comme sur canal, j’essaie de me limiter à 5/6 photos. La prochaine fois, je vous parlerai du matériel.

 

Mais d’ici là, je vous souhaite un bon début de semaine, un temps meilleur dans les régions où la pluie ne cesse et surtout beaucoup de courage aux habitants des régions sinistrées par les inondations.

 

Je vous embrasse !

73 Thoughts on “L’école, du vécu # 1

    1. Coucou Rose,

      Si, si j’ai toujours ri mais quelquefois jaune !

      Heureusement que le métier d’enseignant offre justement ces fenêtres ouvertes sur autre chose et ces récréations comme tu les appelles car sinon ce ne serait pas possible sur la durée.

      C’est l’un des métiers où le burn-out existe depuis la nuit des temps.

      Je te souhaite un bon mardi et t’embrasse bien fort.
      Lavandine

  1. Coucou Lavandine , pas simple d’avoir un bon orthographe et je fais moi même encore des fautes , hum !! . Bonne journée au chaud , bisous , escapade ,

    1. Coucou Christiane,

      Je te rassure tout de suite. Je ne tiens pas un blog pour faire des corrections d’orthographe.

      Chacun écrit comme il veut et comme il peut.

      L’essentiel ce ne sont pas les fautes d’orthographe mais d’arriver à se faire comprendre.

      Depuis que je suis sur Internet et cela fait maintenant une paire d’années, j’ai décidé de ne pas mélanger travail et plaisir.

      Si j’essaie de faire attention à ce que j’écris – et encore en ce moment, c’est difficile entre les doigts qui tricotent sur les touches et le micro qui quelquefois fait des siennes, je ne suis pas du tout focalisée sur l’orthographe sous prétexte que c’était mon métier. Au contraire….

      Je te souhaite un bon mardi et t’embrasse bien fort.
      Lavandine

  2. Aïe … pas facile la vie de prof quand tu tombes sur ce genre de copie !
    Bon dommage je n’arrive pas à lire la première, et pas de possibilité d’agrandir.
    J’imagine que sur toute une carrière tu as dû en voir beaucoup d’autres …
    Belle semaine, gros bisous !
    Cathy

    1. Coucou Cathy,

      Oh oui j’en ai vu beaucoup d’autres et peut-être même des pires. Mais ce sont les seuls que j’ai photographiés, sûrement parce qu’à ce moment-là, j’avais un peu plus de temps.

      En lisant les premiers commentaires, je me suis dit qu’il fallait que je recopie le texte de Tarek en clair pour que vous puissiez le lire

      Le voici :

      « Y a Warren, Tarek, Ymad dans le désert, Ils rencontrent un génie qui leur dit :” A vous trois, vos bite doivent mesurer 50 centimètre, Ymad commence : 24 centimetre, Tarek 24 et puis il manquait 1 centimetre ! Waren mes sa bite : 2 centimetre : 2 centimetre. Une fois parti, Warren leur dit eh les gars heuresement j’ai bandé »

      Je te souhaite un bon mardi et t’embrasse bien fort.
      Lavandine

  3. On oublie souvent que la patience et la répétition sont les deux vertus des profs. Rien ne m’étonne tu sais j’ai travaillé 10 ans en lycée pro et la plupart de ma carrière dans des collèges défavorisés…
    Amusante la remarque de Rose (qui est toujours soit dit en passant adorable) car chez elle aussi je dois descendre en bas des commentaires pour mettre le mien et sur le tien aussi ce matin, ça n’a rien changé !! Bisous et une douce journée

    1. Coucou Manou,

      Je n’étais pas dans un collège défavorisé mais tout simplement dans un collège rural avec une population plurielle.

      Je crois qu’en ZEP, je n’aurais jamais tenue.

      J’ai inversé les commentaires pour la lecture dans le sens du plus récent au plus ancien mais en fait cela ne change en rien le cadre où tu dois poser le tien. Il se retrouve toujours en bas de la page. Chez Rose d’ailleurs aussi.

      CathyRose a fait une petite enquête et m’a dit qu’en fait il n’y avait qu’une seule plateforme qui permettait de mettre les commentaire en tête de liste; c’est OB.

      Je te souhaite un bon mardi et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

    1. Coucou Christian,

      En effet, je peux te confirmer, que l’enseignement est de loin pas à long fleuve tranquille.

      Quant aux fautes d’orthographe que peuvent faire les uns et les autres (dont je fais partie) sur le net, je rassure tout le monde, je ne me pose pas en prof quand je lis les articles et les commentaires.

      Je te souhaite un bon mardi et t’embrasse bien fort.
      Lavandine

  4. Comme ce sont des « vraies » copies de tes anciens élèves, cela me laisse sans voix ! je suis atterrée de voir les fautes par exemple… par contre, l’élève qui te fait un cours sur la Lune et les Planètes, il fallait le faire… il était beaucoup plus intéressé par ce sujet que par le livre que tu voulais qu’il lise…. J’espère que la demoiselle du dernier texte a fait des progrès en orthographe depuis !!!
    Très bonne journée et gros bisous

    1. Coucou Michèle,

      Je ne sais pas ce qu’est devenue la demoiselle de la dernière copie. En tout cas une chose est sûre, c’est qu’elle n’a pas fait carrière dans le professorat, ni dans un emploi de bureau.

      Cela n’empêche pas que dans d’autres domaines, elle avait toutes les capacités de réussir.

      Malheureusement, l’orthographe est souvent un frein dans tous les domaines.

      Quant à l’élève qui m’a fait un cours sur les planètes, c’est plutôt par défi car je lui avais demandé d’écrire, à défaut de répondre aux questions de lecture, pourquoi il n’avait pas lu le livre.

      Celui-là, je n’étais pas mécontente de le voir passer en classe supérieure.

      Je te souhaite un bon mardi et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

  5. De vraies perles à conserver,j’imagine ta tête en découvrant la première😮 le cours sur la lune et la lumière génial dommage hors sujet ! 😁
    Les fautes c’est normal à notre époque ! Il est loin le temps d’un coup de règle sur les doigts pour une faute où 10 fautes c’était de suite zéro !
    Gros bisous et bonne semaine
    Mitou

    1. Coucou Mitou,

      Je serais un peu comme toi : j’aurais tendance à excuser une grande partie des fautes d’orthographe.

      Ce qui m’insupportait vraiment, c’était les tricheurs, les menteurs et ceux qui se moquaient ouvertement de moi.

      Je te souhaite un bon mardi et t’embrasse bien fort.
      Lavandine

    1. Coucou Brigitte,

      Certaines copies ont fait le tour de la salle des profs.

      Il fallait bien se remonter le moral comme on pouvait.

      J’en ai encore qui sont pires.

      Je te souhaite un bon mardi et t’embrasse bien fort.
      Lavandine

  6. Oh là là, quelle patience, je n’en crois pas mes yeux!
    J’espère que ces copies étaient rares, mais bon, pour se consoler un peu, apprécions tout de même la petite dose d’humour et la grande d’audace!
    Bises, bien heureusement à nouveau ensoleillées ce matin, Martine

    1. Coucou Martine,

      Ce genre de copies était quand même une exception.

      Je ne parle pas de la dernière qui contient des fautes aussi bien d’orthographe que de syntaxe car il est évident que l’écrit n’est plus ce qu’il était.

      Savoir écrire ce n’est pas seulement connaître l’orthographe sur le bout des doigts mais aussi savoir ponctuer, et écrire de manière à être compris.

      Lorsque je lis des choses sur Internet, ce n’est pas l’orthographe qui me dérange le plus, très souvent il s’agit de fautes de frappe, mais ce sont les ponctuations qui n’existent pas ou encore des mots oubliés et des structures chaotiques.

      Je te souhaite un bon mardi et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

  7. Quand c’est du « vécu » ça a encore plus de « charme » enfin pour nous « lecteur » mais pour toi en tant qu’enseignant je me demande des fois comment vous gardez patience!! Bon je n’arrive pas à tout déchiffrer .
    Merci pour ce partage ..je me suis bien « amusée » ce matin en attendant mes poupettes
    très bonne semaine gros gros bisous
    ps je t’ai répondu sur mon blog je ne sais jamais si tu reçois un avis quand je réponds?

    1. Coucou Évelyne,

      Alors chez toi, c’est très simple. Je ne reçois rien : ni notifications de réponse aux commentaires, ni alertes de parution.

      Le problème est que je ne sais jamais si tu as répondu ou pas. Sur certains blogs, je sais pertinemment qu’il y a une réponse alors je fais un retour en arrière pour les lire.

      La patience est la base de notre métier. Sans patience, inutile de mettre les pieds dans une classe.
      Il en faut du matin au soir, agrémenté de beaucoup de bienveillance et d’empathie.

      Je te souhaite un bon mardi et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

    1. Coucou Cathy,

      Tu n’as pas ici les pires choses que j’ai vues durant ma carrière. J’ai rencontré des élèves qui n’écrivaient même pas de manière phonétique.

      Je te souhaite un bon mardi et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

  8. Il fallait les déchiffrer, ces copies. Le temps des corrections devait être multiplié au moins par trois. Mais cela, c’est la nouvelle façon d’enseigner. On ne perd plus de temps à faire des pages d’écriture. Tu n’as plus à te lever pour ce genre de pensum. Mais tu avais de bons élèves, quand même, rassure-moi ! Gros bisous et bonne semaine !

    1. Coucou Chris,

      Il y a des fois pour comprendre, j’étais obligée de lire à haute voix ou même faire intervenir un tiers.

      Les corrections surtout des expressions écrites étaient toujours ma hantise.

      Je te souhaite un bon mardi et t’embrasse bien
      fort.

      Lavandine

  9. Mon dieu, mon dieu, mon dieu!!!!
    Est-ce qu’on peut en dire quelque chose????
    Il y a des élèves qui n’en ont rien à foutre (et je pèse mes mots!), qui écrivent comme ils l’entendent et qui racontent des conneries.
    Moi, j’étais prof de math, c’était un peu moins compliqué. J’ai bien commencé à souligner les fôte d’ortografe mais j’ai vite renoncé, 2 fois plus de travail et pour rien!
    Avant ils avaient encore l’excuse des sms mais maintenant, on peut écrire des romans en sms, c’est toujours le même prix, alors plus d’excuses!
    Heureusement, il y en a encore des bons (je compte bien sûr mes enfants parmi eux…)
    Bizzz

    1. Coucou Marie-Christine,

      Naturellement, je n’ai pointé ici que les cas extrêmes.

      Il y a toujours eu des bons élèves et des élèves moins bons. Cela ne m’a jamais posé de problème d’avoir des élèves en difficultés dans mes classes. Ils ont autant de mérite – voire plus – que les autres et je les ai toujours encouragés.

      Ce que je pointe aujourd’hui ce sont les élèves qui préféraient perturber la classe ou alors se moquer du professeur dans leurs écrits.

      À part dans une dictée, je n’ai jamais souligné toutes les fautes d’orthographe non plus.

      Je te souhaite un bon mardi et t’embrasse bien
      fort.

      Lavandine

  10. Incroyable mais vrai …mes deux filles sont comme toi Professeur ..et elles m’en racontent !
    Alors parfois ça donne envie de rires mais d’autres fois surement non !!!
    Désolation pour cette generation qui n’a pas compris combien l’ecriture etait importante ..
    Bises Lavandine

    1. Coucou Claudine,

      Je me doute qu’elles doivent avoir les mêmes histoires que moi à raconter !

      Je n’ai pas tenu de cahier durant toutes ces années pour noter les bêtises, les fautes grossières dans les copies mais aussi le manque de respect de certains élèves sinon je crois que je pourrais écrire un livre sans trop de mal !

      Je te souhaite un bon mardi et t’embrasse bien
      fort.

      Lavandine

  11. Bonjour ,la première est marrante ,mais pour la déchiffrer,bonjour ,mais de nos jours avec tout ce qu’il y a comme livres ,avec internet aussi ,c’est triste de voir que ces jeunes ne savent plus écrire sans faire de faute.et même ne savent pas lire…douce journée,bises..
    pour agrandir la page, ctrl + et comme ça on voit mieux.

    1. Coucou Faustine,

      Depuis ton passage, j’ai recopié le texte de la première copie.

      Tu as raison de le rappeler : CTL + mais dans ce cas, tu agrandis toute ta page sur l’écran et tu es obligée de revenir en arrière pour lire la suite. Si la plupart des élèves ne savent plus écrire, c’est qu’ils n’ont plus du tout la notion de la langue.

      Il y a les fautes de frappe que nous faisons presque tous, y compris moi, et les fautes par
      méconnaissance de la langue française. Ces fautes sont plus graves puisqu’elles sont un frein à la compréhension.

      Je te souhaite un bon mardi et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

    1. Coucou Bébert,

      Les fautes sont formatrices.

      Dans une expression écrite, ce qui est important, ce n’est pas tant les fautes d’orthographe, mais la façon d’écrire.

      Est-ce que l’élève sait faire passer le message ou pas?

      Dans ce cas, même la ponctuation est importante.

      Moi je porte presque plus d’importance à l’orthographe.

      Je te souhaite un bon mardi et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

  12. Tu ne devais pas t’ennuyer avec Tarek ! hihihi, mais jamais je n’aurai osé écrire une histoire comme celle ci en classe et personne de ma génération non plus je pense !
    C’est triste de voir que les jeunes ne s’impliquent pas plus que ça dans leur éducation .
    Il faut avouer que l’orthographe c’est compliqué, mais certaines fautes ne devraient pas avoir lieu en 4ème .
    Bisous

    1. Coucou Rachel,

      Dans cette copie, ce n’est pas tant l’orthographe qui m’ennuie mais la façon d’écrire.

      On se rend compte que l’élève, en l’occurrence une jeune fille n’a pas de grandes notions de la langue française et qu’elle parle comme elle parle à ses copines.

      Heureusement, il y avait beaucoup d’élèves avec une bonne éducation.

      Je te souhaite un bon mardi et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

  13. Bonjour Lavandine
    Ces élèves n’étaient pas de bons élèves et en plus ils étaient vulgaires. Nous on aurait jamais rédigé un texte comme cela. Je te remercie de partager avec nous ton ancien travail. Je te souhaite une bonne soirée.

    1. Coucou Marie-France,

      Je te rassure quand même : nous avions de bons éléments et des élèves polis.

      Je n’ai pas gardé beaucoup de bonnes copies mais j’ai plutôt relevé ce qu’il n’allait pas

      Je te souhaite un bon mardi et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

  14. Allez, une petite note pour l’écriture… La marge de la feuille n’est pas assez large pour y relever toutes les fautes. « Hallucinant », mais je pense que tu avais tout de même de bons éléments. Y a matière à écrire un livre. On attend la suite. Belle soirée et grosses bises

    1. Coucou Papy Scham,

      Tu sais bien que même une copie hors sujet n’est pas notée zéro. Je mettais systématiquement 5 / 20

      De plus : orthographe, syntaxe, expression ne faisaient perdre que quelques points.

      Pour la marge, c’est moi qui l’ai coupée pour la photo.

      Je te souhaite un bon mardi et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

    1. Coucou Josiane,

      Tu étais donc dans l’enseignement ?

      Actuellement les grossièretés sortent de leur bouche dès la maternelle.

      Je te souhaite un bon mardi et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

  15. J’avoue avoir souri à la lecture de la blague et du cours d’astronomie. Certains ne manquent pas d’humour ou de culot. Pour toi ça devait être moins drôle. Bon mardi, bises.

    1. Coucou Carine,

      Je pense qu’il ne blaguait pas. C’était plutôt du culot.

      Je soupçonne que ce jeune homme était EIP non détecté et qu’il n’avait aucune envie de suivre des cours classique.

      Je te souhaite un bon mardi et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

    1. Coucou Vanni,

      Et tu n’as pas encore tout vu !

      Soumise au droit de réserve jusqu’à présent, je ne pouvais pas vous montrer tout ceci.

      Maintenant je me régale.

      Je te souhaite un bon mardi et t’embrasse bien fort.
      Lavandine

    1. Bonsoir Calinquette,

      Il ne faut pas généraliser. Pendant mes nombreuses années d’enseignement, je n’avais pas une copie de la sorte tous les jours.

      Heureusement car sinon je pense que j’aurais jeté l’éponge bien plus vite.

      Lavandine

  16. … au début, cela peut faire sourire mais cela ne dure pas.
    Pauvres enseignants qui doivent subir ce genre d’élève…
    Notre langue n’est pas facile mais comme elle est belle quand il n’y a pas ( ou peu) de faute!
    Bises du soir
    Mireille du Sablon

    1. Bonsoir Mireille,

      Heureusement, ce n’est pas le commun des mortels !

      J’ai même eu des élèves qui écrivaient excellemment bien.

      Tu as raison de dire que notre langue est belle.
      Malheureusement tout le monde ne partage pas cette opinion.

      Lavandine

  17. Coucou Lavandine,
    ben je croyais qu’on devait se trouver au début pour ne pas se retrouver à la fin alors qu’il n’y a pas de flèche pour monter et descendre!
    C’est ça qui est pénible!
    Bon ayant travaillé avec des jeunes de 3è 4è et les classes de BEP ou spécialisés en moins bons élèves. En tant que conseillère conjugale et familiale nous les rencontrons pour parler sentiments sexualité … et on leur faisait écrire leur questions, que nous lisions d’abord à voix haute pour essayer de comprendre? Certaines fois il fallait s’accrocher pour comprendre? On travaillait en binome une infirmière et une CFC (moi).
    Donc rien ne me parait étonnant, l’orthographe ne s’est pas améliorée.
    Bonne continuation sur ce nouveau blog et gros bisous.

      1. Bonsoir Sylvie,

        Les gros problèmes de d’orthographe sont vraiment un énorme handicap pour certains.

        À partir du moment où le texte devient incompréhensible ou d’accès difficile, les jeunes seront freinés dans beaucoup de choses comme par exemple la recherche d’emploi, la lecture de papiers administratifs et j’en passe.

        La sexualité est abordée maintenant, je crois, au niveau de la 4e. En général, cela incombe au professeur de SVT dans le cadre de son cours. Souvent elle procède comme toi tu le faisais, par petits papiers.

        Quant à la seconde question que tu abordes, à savoir l’ordre des commentaires, je l’ai en effet inversé. Tu liras d’abord le commentaire le plus récent et ensuite seulement le commentaire le plus ancien.

        J’espérais par cette manœuvre faire en sorte que la case commentaire à déposer s’ouvre au début de la liste, ceci pour éviter de descendre au bas de la page. Mais finalement je me rends compte que rien ne change et qu’il va falloir trouver une deuxième boule bleue afin que votre ascenseur aille dans les 2 sens.

        Je t’embrasse et te souhaite une bonne soirée.

        Lavandine

  18. OUUPPSSS …. si si , il faut faire défiler tous les commentaires pour arriver à écrire mon petit mot… mais çà arrive sur bien des blogs, on prend ll’ascenseur et on descend …. 😂
    Certains écrivent de façon illisible, d’autres avec plein de fautes … il faut de tout pour faire un monde ! 😉
    Bises et belle journée

    1. Bonsoir Nini,

      Cela arrive sur la plupart des blogs. Mais j’espérais trouver une solution pour vous faciliter la tâche.

      Heureusement qu’on ne mesure pas la valeur d’un homme à son orthographe.

      Je t’embrasse et te souhaite une bonne soirée.

      Lavandine

  19. Tiens, il y a une ancienne camarade de classe de Tilou qui est dans ton (ancien) collège 😉 Elle a l’air de bien s’y plaire !
    Bien reçu tes deux cartes, je te rassure, je n’avais aucun de ces lieux. Merci M’dame !
    Bises du soir

    1. Bonsoir Sév,

      Normal, je n’y suis plus.

      Contente d’avoir trouvé des inédits. C’est un vrai casse-tête chinois par rapport à toi qui as une si grande collection.

      Je t’embrasse et te souhaite une bonne soirée.

      Lavandine

  20. Moi ça ne me fait pas rire, je trouve cela plutôt catastrophique, désolant ! Tu n’as pas du rigoler tous les jours ! A la fin ça doit être usant de corriger ce genre de copies, tu devais reculer devant certains devoirs , Et comme tu dis, tu n’enseignais pas dans un collège difficile, ça devait être encore autre chose !! Je comprends que tu apprécies ta retraite (bien méritée). Bises. FRANCOISE

    1. Bonsoir Françoise,

      Heureusement comme je disais au-dessus que je n’ai pas eu que des Tarek.

      il est vrai que ce genre de copies soit on en rit soit ont les met directement à la corbeille. C’est que je n’ai jamais fait mais je ne me souviens pas non plus de l’avoir corrigée mais me connaissant j’ai dû lui faire refaire le travail.

      Je suis bien contente que ce volet de ma vie se soit refermé. En fait, il faut être jeune pour enseigner.

      Je t’embrasse et te souhaite une bonne soirée.

      Lavandine

  21. Personnellement, je n’aurais pas présenté ces copies de peur de renforcer dans la tête des gens des idées stupides telles que :
    tous les jeunes sont grossiers et ne savent pas écrire sans fautes
    les enseignants sont des incapables et forment des ignares
    Je sais que ton lectorat habituel n’est pas comme ça mais les autres?
    Notre métier est déjà tellement dévalorisé….
    J’espère que tu ne le prendras pas mal : je t’ai dit ce que je pensais en toute sincérité…
    gros bisous ♥

    1. Bonsoir Cathy,

      Non je ne le prends pas mal mais c’est la triste réalité.
      Après utiliser des exemples pour en faire des généralités, c’est complètement stupide.

      Mais tu sais très bien, comme moi, que c’est très souvent le cas et pas seulement pour l’école.

      De toute manière il y a tant de clichés sur les instits et les profs que ça me passe complètement au-dessus.

      Mais heureusement que je n’ai pas eu que des Tarek.

      Je t’embrasse et te souhaite une bonne soirée.

      Lavandine

  22. que dire de ces textes si c en’est que c’est distrayant LOL de passe des bites à la mayo puis au néant pour grimper après en apesanteur ( comme le chante si bien Calogero LOL) dans les étoiles et redescendre au bord de la rivière pour finir dans la cour du collège….LOL
    super tes « vraies » perles
    gros bisous
    patricia

    1. Bonsoir Patricia,

      Il n’est pas possible d’ouvrir la fenêtre commentaires en tête de liste. Par contre j’ai inversé les commentaires dans le sens inverse de la dépose.

      Je t’embrasse et te souhaite une bonne soirée.

      Lavandine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *