L’école, du vécu # 2

 

Bonjour tout le monde !

 

Avant de vous parler du sujet du jour, je voulais vous préciser que je réponds ici à chacun de vos commentaires et qu’une copie vous est envoyée par mail pour vous éviter de repasser par là.

Par ailleurs chez vous, sauf quelques rares blogs où je sais pertinemment que vous répondez, je ne reviens pas sur les articles déjà commentés, tout simplement par manque de temps.

 

 

Je vous avais promis un second volet de l’école, du vécu. J’aurais pu vous livrer ici des dizaines d’exemples mais malheureusement, souvent par faute du temps ou lasse, je n’ai pas tout photographié.

Aujourd’hui, arrêtons-nous un peu sur le matériel scolaire …

 

 

Le cahier de français … comme je l’ai trouvé chez certains …

 

 

À croire que les fabricants de cahiers en ont proposés sans couverture… et avec les coins cornés !

Et que les petits lutins du sac y ont glissé des taillures de crayon !

 

 

Les petits lutins ont aussi sévi sous certaines tables…

 

 

A quoi a pu bien servir ce corps de stylo ?

 

 

À cela ?

 

Non ici, c’est tout bonnement un doigt qui a creusé le trou.

 

Mais à cacher un petit papier qui aurait dû servir d’antisèche lors le cours suivant, mais c’était sans compter sur l’oeil aguerri de maîtresse Lavandine. Nan me….

 

 

 

 C’est fou à, quoi peuvent servir les outils d’écriture…

 

En passant outre le fait qu’il s’agissait d’une dégradation de matériel, j’ai trouvé ce petit jeu mignon car les wagons sont arrivés les uns après les autres…

 

 

Nous voilà déjà au mois de décembre … Encore 22 jours et ce sera Noël !

J’espère que vos préparatifs vont bon train.

Je vous souhaite une belle journée et vous retrouverai tout bientôt avec beaucoup de plaisir.

 

Je vous embrasse !

 

 

 

 

 

58 Thoughts on “L’école, du vécu # 2

  1. Je me pose la question quelles étaient les sanctions et comment réagissais-tu à ce cahier par exemple ! Pour ma part je ne l’aurais même pas corrigé ! 🤔
    Les préparatifs vont bon train ici aucune balade prévue vers l’Alsace, côté santé pas top et puis il y a du gardiennage de petits et de grands à assurer 😉
    Gros bisous et bonne semaine
    Mitou

    1. Coucou Lavendine
      j’ai raté pleins de choses sur la blogo mais je suis de retour !
      Comme je ne recevais plus les messages je me disais que vous étiez encore en villégiatures !!
      alors clic pour recevoir la news et hop me voici
      A l’école je n’étais pas très assidue et surtout très mauvaise en Français Je préférais les math et l’anglais
      alors rien ne m’étonne lorsque je vois ces cahiers
      BisouxDoux et heureuse de t’avoir retrouvée

    2. Coucou Mitou,

      Je pouvais avoir 2 attitudes pour ce genre de cahier.

      De toute manière, il était à recommencer !

      Soit l’élève recommençait son cahier chez lui; il avait alors le temps qu’il voulait mais il ne fallait pas qu’il traîne. Souvent les parents s’engageaient à vérifier que le travail soit fait correctement.

      Soit il venait le mercredi après-midi le faire en retenue, autant de mercredis qu’il le fallait !

      J’espère que pour la santé cela va aller.

      Je te souhaite une belle journée et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

    1. Coucou Escapade,

      Nous avons aussi eu du mal cette année à démarrer les préparations pour Noël.

      Mais ça y est nous avons commencé…

      Je te souhaite une belle journée et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

    1. Coucou Rose,

      Pas de nostalgie. Chaque chose en son temps.

      Et je suis bien contente d’en avoir fini avec cette époque.

      Je te souhaite une belle journée et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

  2. Et les parents dans tout ça …? Car le cahier par exemple … je n’aurais pas accepté ! Pour le petit train c’est vrai que si on excepte la dégradation de matériel, et le fait qu’on n’est pas censé  » s’emmerder  » en classe, c’est plutôt mignon. Je n’ai hélas aucun doute sur le fait que tu as du en voir des vertes et des pas mûres …
    Les préparatifs vont … bon train je ne sais pas, il y a qu’à regarder celui de tes élèves, il n’avance pas vite ! 😉
    Belle semaine, gros bisous !
    Cathy

    1. Coucou Cathy,

      Le petit train des élèves s’est quand même constitué assez vite puisque en moins d’une semaine, il est arrivé au stade que tu vois sur la photo. La place, à l’arrière, n’a pas dû être occupée en permanence.

      Le gros problème, c’était en effet les parents. J’ai toujours pu très bien travailler avec les familles où les parents marchaient dans le même sens que les enseignants.

      J’ai également rencontré des familles qui poussaient dans le sens contraire. D’ailleurs j’en parlerai prochainement.

      Je te souhaite une belle journée et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

  3. Je n’ai pas encore commencer Noël, il faut sérieusement que je m’y mette!
    J’imagine que tu as du en voir des perles pendant ta carrière , c’est vrai que le petit train c’est de la dégradation
    de matériel, mais que c’est amusant!!
    Très belle journée, bises

  4. Dans ma jeunesse, on aurait jamais traité le matériel scolaire de la sorte (en tout cas moi…). d’ailleurs, je n’aurais pas eu intérêt à le faire car les parents auraient sévi…et je pense que nous avions aussi plus de respect pour les enseignants et le matériel…
    En ce qui concerne le petit train, même s’il s’agit d’une dégradation, je n’ai pas pu m’empêcher d’éclater de rire !
    Très bonne journée et gros bisous

    1. Coucou Michèle,

      Je crois qu’à notre époque les affaires scolaires coûtaient plus cher et que nos parents n’auraient jamais accepté que nous nous n’en prenions pas soin.

      Mais il devait y avoir aussi des élèves peu soigneux et difficiles.

      Je te souhaite une belle journée et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

  5. Ah tu as du en voir de belles dans ta carrière !!! Pour le dessin du train, si tu as identifié le fautif, j’espère qu’il a eu une bonne leçon et surtout une bonne punition !! Je comprends que l’on puisse finir l’année excédée !! Je n’ose pas imaginer ce qui se passe dans ce qu’on appelle « les zones difficiles ».
    Où tu exerçais, ce n’était pas le cas pourtant ! Etant en face du collège, nous voyons souvent les gamins passer, les plus petits (suite aux chiens s’arrêtent nous parler : ils semblent gentils, polis, très mignons quoi !! J’imagine que dans le lot, il doit y en avoir des terribles comme partout.
    Petite parenthèse : j’imagine que Noa et Noor sont comme nos chocos quand elles voient du monde passer dans la voiture ou devant la maison, elles sont contentes, la Petite a un sens de « propriété » très exacerbé, nous faisons gaffe car maintenant elle garde et irait peut-être jusqu’à mordre si elle ne connaît pas. (avec les personnes qu’elle connait pas de souci).
    Alors , nous nous méfions des gamins habitués à passer la main à la grille pour les caresser bien qu’elle leur fait comprendre qu’elle n’apprécie pas en ayant le poil droit sur le dos, les babines retroussées, et en aboyant méchamment, ce qu’elle ne fait pas quand elle n’est pas chez elle. C’est parait-il une autre différence entre les lignées beauté-travail (due à la peur) dont nous nous serions bien passée. Bises. FRANCOISE

    1. Coucou Françoise,

      Des vertes et des pas mûres…..

      Pour le petit train, impossible de trouver le fautif.

      J’étais pour ce cours avec une classe de 4e dans une salle qui sert aussi à d’autres durant la semaine.

      Les élèves, dans toutes mes classes, avaient une place attitrée. Je pouvais toujours savoir qui était où et à quel moment.

      Mais certains de mes collègues ne fonctionnaient pas comme moi et donc il était impossible de dire qui était à cette place là quand quand je n’étais pas dans la classe.

      Notre collège n’est pas du tout un collège réputé difficile mais il accepte quand même les enfants avec des difficultés scolaires, des difficultés familiales ou en rupture scolaire.

      Noa n’a pas le sens de la propriété puisque elle ne dit absolument rien quand quelqu’un passe devant le portail.

      Par contre, Noor aboie à tout va mais j’ai l’impression que c’est plutôt par peur.

      Je te souhaite une belle journée et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

  6. Que veux-tu quand les parents ne sont pas derrière…les enfants ne savent pas de façon innée ranger leur cartable, le tenir propre et s’organiser. Je faisais ce travail dans le cadre de mon initiation des 6° et comme les profs le faisaient eux-aussi, de temps en temps, on y arrivait mais dès la 5° c’était plus dur…J’aime le petit train, il montre que bien que beaucoup d’enfants s’ennuient en classe et ceux qui ne s’ennuient pas, ne peuvent pas tout aimer à 100 % comme nous d’ailleurs, tu te souviens des profs en formation, assis pendant 6 heures toute une journée, bavardages, griffonnages, soupirs… étaient aussi au RDV !! Bisous

    1. Coucou Manou,

      En tant que professeur principal en 6e, j’ai travaillé effectivement sur tout ce qui était organisation, du cartable, de l’agenda et naturellement des cahiers.

      De son côté le documentaliste travaillait dans le même sens.

      Mais les bonnes méthodes apprises en 6e disparaissaient quelquefois chez certains.

      Il est évident que les parents ont leur rôle à jouer dans ce domaine car un enfant ne sait pas ranger seul lorsqu’il est jeune.

      Oui je me souviens des réunionites et des stages dont j’ai toujours eu une sainte horreur.

      Si je gribouillais sur ma feuille, par contre par respect pour l’animateur, je ne bavardais pas.

      Je te souhaite une belle journée et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

  7. C’est triste de s’ennuyer en classe ( pour ne pas dire « s’emmerder ») mais le petit train est trop mignon ( bien sûr c’est pas bien de gribouiller sur le matériel scolaire!!)
    je n’ai pas compris la feuille avec « qui fait…) euh…Pour le cahier de français est-ce en début d’année ou en fin d’année scolaire?
    tu en as vu des choses!!
    bonne semaine gros bisous
    ps je ne réponds plus sur mon blog.. si je le fais je te le signale!! ou alors je te réponds sur le tien parce que revenir sur un article c’est tout de même compliqué!!
    bisous bisous ( merci pour tous tes commentaires que je lis toujours avec plaisir!!)

    1. Coucou Évelyne,

      C’est la feuille et le corps stylo que tu ne comprends pas ?

      L’élève avait préparé une antisèche pour le cours de technologie. Il l’avait glissée dans le corps de son stylo.

      Durant mon cours, je l’ai vu démonter le stylo, peut-être pour réviser ou alors pour voir s’il arrivait à récupérer sa feuille.

      Naturellement l’antisèche a été remise au professeur concerné.

      Je continue à répondre à tout le monde ici sur la Lorgnette tout en envoyant une copie individuelle à chacun. Cela me permet de préciser quelques fois ma pensée ou de rectifier les choses.

      Je sais que la plupart d’entre vous, ne lisent pas les commentaires, ni de visiteurs ni les miens. Mais certains le fonts.

      Mais toi, tu auras de toute manière ma réponse dans ta boîte aux lettres.

      Je te souhaite une belle journée et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

  8. Je ne sais pas quoi dire… Il y en a qui devait vraiment s’em…
    Tu avais des élèves de quel âge (âge et pas année car en Belgique, ce n’est pas du tout la même chose).
    Tu avais toujours ton téléphone sous la main pour prendre des photos?
    Bons préparatifs pour Noël!
    Bizz

    1. Coucou Marie-Christine,

      Les élèves avaient entre 11 et 14 ans. Je sais qu’en Belgique vous ne comptez pas tout à fait de la même façon. Les Allemands d’ailleurs non plus.

      Ce n’est pas mon téléphone que j’avais sous la main mais un appareil photo compact. Longtemps j’avais dans mon sac un petit appareil qui me servait à prendre des photos pour alimenter la lorgnette.

      Je n’ai utilisé le smartphone que dans les dernières années. Il ne fallait pas montrer le mauvais exemple en sortant un objet qui était interdit chez nous aux les élèves.

      Je te souhaite une belle journée et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

  9. Oulala …mais j’aurais vraiment ralé si on m’avait montré un tel cahier ….
    Coté préparatif une bonne partie de faite mais tu sais bien qu’on a vraiment fini quand les fêtes sont passées
    On a toujours peur d’oublier quelque chose
    Bises Lavandine
    Bonne journée à toi

    1. Coucou Claudine,

      Tu te doutes bien que je ne suis pas restée sans réagir.

      Je ne me souviens plus si j’ai posé un ultimatum à cet élève ou s’il est venu recommencer son cahier un mercredi après-midi.

      Je te souhaite une belle journée et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

  10. je connais tout ça LOLLLL
    même au lycée ça a continué bien sur
    j’imagine que tu as du en voir de toutes sortes et c’est super ces billets
    ça me parle bien vu où je suis LOL
    j’imagine que les préparatifs chez toi sont déjà très avancés
    et vu que maintenant tu es à la retraite je pense que la salle à manger du haut va être encore plussssssssssss remplieeeeeeeeeee de boitessssssssss de bredelessssssssss
    tu sais parfaitement comme ça m’avait « émerveillée » quand j’avais vu alors là étant toute disponible ça va donner je crois LOL
    tu me feras des photos et me les enverra en mail perso STP LOL
    gros bisous
    patricia

    1. Coucou Patricia,

      Alors parlons de la salle à manger du haut.

      Elle est remplie actuellement, non pas de petits gâteaux de noël, mais de linge à repasser, de boîtes vides des décorations de Noël, des affaires à monter au grenier depuis cet été et quand même ….. d’une malheureuse petite boîte de gâteaux.

      Pour la photo, j’essaierai d’y penser après avoir fait un petit peu de vide tout autour des boîtes.

      Je te souhaite une belle journée et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

  11. Je suis toujours partagée quand je vois de tels cahiers. Bien sûr le gamin est fautif. Mais où sont les parents?
    Par contre le petit train de ceux qui « s’ennuient » est bien sympa! Nous avons tous eu des cours qui étaient vraiment barbants!!
    Tu dois apprécier de pouvoir préparer Noël un peu plus tranquillement cette année. Même si à la retraite on peut se retrouver à la bourre!! Bons préparatifs chère Lavandine!
    Grosses bises

    1. Coucou Marie-Paule,

      Tu soulèves le problème : où sont les parents ?

      Pour qu’un un enfant ait un tel cahier, c’est qu’il n’y a jamais personne qui le regarde

      Je te souhaite une belle journée et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

  12. On dirait que tu ressens un peu de nostalgie du temps ou tu bossais !!!
    C’est certain que tu as du en voir de toutes les couleurs avec tes élèves…
    En effet, Noël approche à grands pas, mais je n’y pense même pas vu que nous serons absents pour les fêtes…
    Bonne semaine
    Gros bisous

  13. Je suis vraiment ébahie mais ne me dis pas que c’est la majorité des élèves. Il y a toujours eu des cancres ou des inadaptés à la vie scolaire. On peut s’y ennuyer ferme à l’école mais ce ne sont que des moments ou des élèves dont il faut s’occuper autrement, dans d’autres classes.
    Gros bisous

    1. Coucou Chris,

      Je te rassure. En effet il ne s’agit pas de la majorité des élèves.

      Ce ne sont que quelques exemples qui ont émaillé ma carrière.

      Aucun intérêt de parler de Pierre, Paul, Mohamed …. qui étaient bien élevés et fournissaient les efforts qu’ils pouvaient.

      Je te souhaite une belle journée et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

  14. oups, la je ne dirai rien, en math la prof avais déchiré en deux toutes les feuilles de mon classeur pour me les faire recommencer proprement et sans petits dessins dans la marge… marrant le petit train! gros bisous. cathy

    1. Coucou Cathy,

      J’ai déjà arracher des feuilles mais jamais toutes les feuilles d’un classeur.

      Par contre j’ai souvent, pour les classeurs, fait tomber tout ce qui n’était pas rangé, y compris par la fenêtre,

      Je te souhaite une belle journée et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

    1. Coucou Monique,

      Je suis de nature très perspicace ce qui fait que j’ai souvent attrapé des élèves lorsqu’ils trichaient ou faisaient une bêtise.

      Je te souhaite une belle journée et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

  15. Bonjour Lavandine
    Je te remercie de nous envoyer un petit mot par mail. Je pense que cette partie du stylo servait de sarbacane. Il y en a certains qui ne respectait pas leurs cahiers. J’ai l’intention d’aller demain voir le marché de Noel qui est à coté de chez moi. Je te remercie pour ce partage en photos et je te souhaite une bonne soirée.

    1. Coucou Marie-France,

      Ce que j’apprécie entre autres chez canalblog, c’est de pouvoir répondre aux commentaires directement par mail et que la réponse s’affiche également sur le blog.

      C’est d’ailleurs, a priori, la seule plateforme qui permet cela.

      J’ai trouvé une parade qui ne me coûte pas très cher en temps

      Je te souhaite une belle journée et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

  16. Bonjour Lavandine
    il faudrait que les parents soient plus responsables
    merci pour les explications que tu m’as donné sur l’Alsace ,je ne les avais pas
    -1 degré en ce lundi
    je te souhaite une agréable journée et un bon début de semaine
    bisous de Janine

    1. Coucou Jan,

      Tu as tout à fait raison. C’est bien ça le problème : les parents !!!

      Si j’avais les explications, c’est que j’y habite tout simplement.

      Beau temps chez nous mais également froid. Il a gelé cette nuit.

      Je te souhaite une belle journée et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

  17. Maintenant que tout cela est derrière toi, cela te fait sans doute sourire. Mais le temps que tu exerçais, tu as dû en voir des vertes et des pas mûres, comme on dit. Mais heureusement ce sont des exceptions. Bon courage pour les préparatifs. Belle soirée et grosses bises

    1. Coucou Papy Scham,

      Oui des exceptions car j’ai aussi d’excellents souvenirs avec certains élèves. Mais sur le coup, quelquefois on se prend bien la tête.

      Je te souhaite une belle journée et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

  18. J’adore le petit train qui a augmenté ses wagons peu à peu …
    Quelqu’un parlait de nostalgie.. le temps passant, la tension retombant, les bons moments, les cocasseries vont rester en surface. Les mauvais ou moins bons cotés vont s’estomper … Je te souhaite une douce nostalgie et une belle énergie pour tes futurs projets.

    1. Coucou Gloria,

      Pas de nostalgie pour qu’il y ait nostalgie, il faut qu’il y ait un certain manque. Ce n’est pas le cas !!

      Une grande partie des bêtises a déjà été oubliée. Celles-ci plus grosses que les autres ont été photographiées d’où le souvenir.

      Je te souhaite une belle journée et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

    1. Coucou Moune,

      Le petit train s’est complété au fil des jours et cela n’a pas duré plus d’une semaine.

      Je vois que tu as l’imagination fertile et que tu nous aurais encore inventé une bêtise à faire.

      Je te souhaite une belle journée et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

    1. Coucou Cathy,

      Tiens c’est rigolo, je n’y avais jamais pensé.

      Par contre moi je vais des “papivores” et non pas des papyvores !

      Je te souhaite une belle journée et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

  19. Bonjour ,un article bien sympa,ça n’a pas dû être facile tous les jours ,bon si les élèves encore n’étaient pas méchants ,on peut en rire .autrefois des cahiers comme ça n’auraient pas été acceptés,ni les dessins sur les tables…,..il fallait se tenir à carreaux.je plains les profs d’aujourd’hui ,c’est difficile de cadrer les élèves,et dans les zones particulièrement difficiles ,n’en parlons pas …ça vient aussi des parents ,de l’éducation au départ.bonne journée,bises.

    1. Coucou Faustine,

      Non, en effet cela n’a pas été facile tous les jours. Mais les élèves difficiles n’étaient pas légion.

      En général, lorsqu’on avait l’adhésion des parents, cela se passait plutôt bien.

      Je te souhaite une belle journée et t’embrasse bien fort.

      Lavandine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *