Dieffenbach-lès-Woerth # 2

Hello tout le monde !

 

Comme promis lors de la dernière parution, aujourd’hui la suite de notre balade à Dieffenbach-lès-Woerth. Si vous voulez voir ou revoir le début, c’est ICI.

 

Aujourd’hui, visitons son église ! Récente, elle n’a rien de particulier et pourtant … j’y ai trouvé un mobilier harmonieux que j’avais envie de partager avec vous.

Jugez-en …. Des légendes pour ceux qui aimeraient en savoir un peu plus. A zapper pour les autres.

 

Construite en 1833, l’église, de style néo-classique, est précédée d’un clocher-porche très élancé qui abrite 4 cloches.
Elle est dédiée à St-Joseph.
Sur le mur extérieur nord, la statue de Jeanne d’Arc
A l’entrée deux bénitiers de forme différente, en grès.
L’église a été restaurée en 2018/2019 (extérieur et intérieur).
Elle n’est pas très grande. La nef, percée de quatre fenêtres en plein cintre de chaque côté, mesure 17 m de long sur 10 m de large.
Dans le chœur, le maître-autel dédié à St-Joseph. Au plafond, l’agneau pascal.
Sur le retable, les statues des docteurs de l’Eglise et le Sacré Coeur. En peinture, l’Apparition du Sacré Coeur à Marguerite Marie Alacoque et le Christ en croix percé de la lance par Longin. 
Les vitraux proviennent de donations.
L’autel néo-roman supporte une peinture de la Cène.
Sur le retable de droite : les statues de Ste-Élisabeth de Hongrie, de la Vierge et Ste-Odile, patronne de l’Alsace.
En peinture, des scènes de l’Ancien Testament.
Le retable côté gauche montre St-Aloïse, St-Joseph et St-Georges terrassant le dragon.
En peinture, des scènes de l’Ancien Testament.
Ces trois retables forment avec la chaire un bel ensemble coordonné réalisé par Bendickg.
La chaire de 1834, en chêne, repose sur trois colonnes de bois et supporte les statuettes des 4 évangélistes en bois polychrome.
Une horloge qui date de 1839 de marque Schwilgué, avec mécanisme apparent m’intrigue. Il s’agit d’une réalisation de Jean-Baptiste Schwilgué, connu pour avoir entrepris la reconstruction de la célèbre horloge astronomique de la Cathédrale de Strasbourg arrêtée durant 40 ans (1790 à 1838).
Elle comporte un rouage de mouvement et un rouage de sonnerie des heures. 
pupitre / mise au tombeau, 14ème station du chemin de croix / une Vierge aux Trois Épis (pèlerinage marial alsacien) portant l’enfant Jésus. Cette statue est curieuse car normalement la Vierge aux Trois Épis est une Vierge n’ayant pas encore enfanté.
Depuis 1913 un orgue de style néo-classique à 18 registres à transmission pneumatique de Joseph Rinckenbach remplace l’orgue d’origine.
Un petit tour au cimetière me fait découvrir un magnifique colombarium en grès des Vosges inauguré en 2007. Il représente la troisième station du chemin de croix.
Une réalisation de Jean-Claude Lanoix à qui on doit les deux statues du Log.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne journée et à vous donner rendez-vous pour la suite de la balade vendredi.

D’ici là n’oubliez pas de bien prendre soin de vous.

Je vous embrasse.

Photos personnelles non libres de droit.
Merci de m’envoyer une demande si vous voulez utiliser l’un ou l’autre cliché. Je me ferai un plaisir de le partager avec vous.

Texte et légendes rédigés avec les informations glanées sur le net et les documents en ma possession.

45 Thoughts on “Dieffenbach-lès-Woerth # 2

  1. Il est rare de voir les intérieurs d’églises aussi colorés aujourd’hui ; je sais bien qu’à l’origine tout était peint, très coloré, mais que le temps a fait son oeuvre ; du coup c’est un bonheur ici. Belle soirée, bises.

  2. Je la trouve superbe cette petite église et son intérieur révèle des beautés religieuses si variées et très lumineuses … J’ai vraiment apprécié cette visite grâce à tes photos qui on un si beau rendu et rendent cette église très “vivante” … Merci de ce détour Lavandine et belle soirée par chez toi ! Bises du soir ch’tis ! Nicole

  3. Bon, on ne va pas se mentir, je n’aime pas vraiment la décoration de cette église. Beaucoup trop réaliste ce mobilier mais tu as raison, il y a une harmonie réelle.
    Par contre l’orgue me plaît beaucoup et j’espère qu’il est joué régulièrement.
    Bonne soirée, Lavandine.
    Grosses bises

    1. Je sature un peu d’églises et souvent je ne me souviens pas à quoi elle ressemblait de l’intérieur. Les extérieurs me vont mieux…
      Et puis je suis une inconditionnelle d’art roman.
      Belle journée avec de gros bisous.
      lavandine

  4. Bonjour Lavandine,
    j’aime beaucoup cette et tes commentaires. Tes photos sont magnifiques. Que dire de cette pendule … et de ce bois si joliment travaillé et décoré…
    Un éclairage parfait met tout cela en valeur.
    Bonne journée, que j’espère ensoleillée, pas pour nous…pluie et encore pluie.
    Bisous Huguette

  5. Fidèle à la “propreté” et aux mignonneries de ta région cette jolie église !
    J’ai enfin fait la visite guidée de mon village hier après-midi. J’ai pensé à tes articles en photographiant quelques portes anciennes. On nous a aussi beaucoup parlé de nos grès et en contraste de ceux des Vosges justement, le grès rose, que je retrouve aujourd’hui dans ton article.
    Bises pluvieuses, seulement aujourd’hui semble t’il.

    1. J’ai longtemps cru que le grès des Vosges était unique. Que nenni. Depuis j’en ai retrouvé ailleurs …
      On connait quelquefois très mal ce qui se trouve autour de chez nous… et qui pourtant révèle de belles choses.
      Belle journée avec de gros bisous.
      lavandine

  6. Une très jolie église très simple et toute blanche. Finalement, ce que je n’aime pas, dans les églises, c’est la noirceur déposée par les ans. J’aime aussi beaucoup sa simplicité qui rend les exercices de piété moins austères.
    Gros bisous et merci pour tes belles photos.

  7. Bonjour Lavandine
    merci pour la suite en photos de ce magnifique village ,surtout de sa belle église et ses beaux vitraux

  8. Une belle église .. bien claire et bien entretenue !
    Par sa taille, je dirais une grande chapelle !
    J’aime beaucoup le colombarium
    Gros bisous, belle journée

    1. J’aime apprendre – sûrement entre autre une déformation professionnelle – et je ne me verrais pas mettre des photos muettes.
      Et puis j’aime “enseigner” … c’est dans mes gènes.

      Belle journée avec de gros bisous.
      lavandine

  9. Je viens de regarder mes photos prises dans l’église.. j’ai loupé les bénitiers! Je l’ai trouvée très riche le travail du bois est comme je l’aime.Une Véronique ( n°6) en peinture en plus..J’apprends aussi des choses comme cette vierge aux épis..je ne connais pas cette “histoire” que je suis allée lire ici
    http://nouvl.evangelisation.free.fr/leblanc_notre_dame_trois_epis.htm
    me voilà un peu plus “instruite”!! On a vu le colombarium mais pas pris en photo..pourquoi? je n’en sais rien ..en fait on a traversé le cimetière pour nous rendre au lavoir du coup j’étais un peu “pressée”!

    très bonne journée bisous bisous
    moins de pluie aujourd’hui car hier mais que de pluie!! on a eu un reflux au niveau du chauffe-eau ( point le plus bas de la maison où l’eau sort quand il pleut trop en fait c’est l’eau de la route qui n’arrive plus à évacuer et du coup ça “remonte”.. pfff Et dire qu’ils ont refait la route il y a quelques années et nous quand on avait refait la cour on avait changé toute la canalisation)

    1. Vous n’êtes jamais montés aux “trois sepi” ? A faire à l’occasion avec une grimpette jusqu’au Galtz.

      Sais-tu que dans le chemin de croix moderne, la Véronique n’existe plus ?

      Pourquoi l’on photographie telle ou telle chose, c’est tout simplement parce qu’on est interpellé par certaines choses et pas d’autres. Je n’essaie jamais de tout photographier. Mais par contre, je n’opère pas de choix personnel. Si je vois un lavoir, je le prends en photo même s’il ne me plait pas.

      Quand la nappe monte, on a des reflux par le sol malgré les clapets anti-retour.

      Belle journée avec de gros bisous.
      lavandine

Répondre à Golondrina63Auv Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.