Sur le front des inondations # 2

Bonjour tout le monde,

 

Je vous avais promis une suite à l’article de lundi relatant nos balades des 18 janvier 2015 et 4 février 2021.

Nous sommes à Muttersholtz, dans le Ried, un endroit où les crues sont habituelles et nécessaires pour l’écosystème et pour les réserves d’eau.

Si vous n’avez pas lu le début de l’article et que cela vous intéresse, c’est ICI. Je vous y parle de l’Ill et du Ried.

Passons aux photos d’aujourd’hui.

 

février 2021
Nous reprenons la balade là où nous nous sommes arrêtés, à savoir à la Maison de la Nature.
février 2021
L’assise du banc à droite est presque au ras de l’eau.
Saules têtards qui fournissent l’osier.
février 2021
La basse-cour de la maison de la Nature est encore à l’abri.
février 2021
Et les dindons regardent leur nouvelle pataugeoire.
janvier 2015
Poursuivons à travers le village.
janvier 2015
janvier 2015
février 2021
février 2021
En 2015, j’avais pris ce bâtiment en photo sans savoir de quoi il s’agissait sauf qu’il y avait un dégrilleur.
(à Ehnwihr, annexe de Muttersholtz)
février 2021
Depuis de discrets aménagements ont eu lieu et le dégrilleur a été remis en état.
février 2021
Et un panneau a été apposé sur le portail latéral.
février 2021
Et à l’arrière voici ce que l’on voit.

Il s’agit en fait de l’ancien moulin d’Ehnwihr transformé en 1891 par Gustave Hartweg, meunier, en centrale électrique. Il crée la
« Elektricitätswerk Ehnweier », chargée d’exploiter la centrale avec David Mathis, le charpentier du village. Ce dernier a pu ainsi développer son entreprise qui existe d’ailleurs toujours.

En 1894, l’éclairage public est installé à
Muttersholtz.

Durant la seconde guerre mondiale, l’usine hydroélectrique est modernisée. En 1945, elle est nationalisée et c’est EDF qui l’exploite  jusqu’à la mise en service des grandes centrales sur le Rhin que nous connaissons aujourd’hui, en 1962.

Les différentes étapes pour la remi
se en service de l’usine par la commune de Muttersholtz :

– Acquisition de la centrale d’Ehnwihr auprès d’EDF : 2010
– Travaux : 2018-2019
– Mise en service : Début 2020

Si l’histoire de cette centrale
vous intéresse ou si tout simplement vous voulez entendre parler l’alsacien ( sous-titré quand même
😛 ) vous pouvez visionner ICI un reportage de FR3. (à 1mn 50)

 

février 2021
Encore quelques photos sur le retour vers la voiture

Février 2021
J’ai fait de la balade sur l’Ill et ses bras avec l’Amicale. Si je retrouve les photos, je vous les montrerai.

 

 

Je vous retrouve vendredi pour un De Tout et De Rien et avant sûrement sur vos blogs.
D’ici là prenez bien soin de vous.

Je vous embrasse.

 

 

Photos personnelles non libres de droit.
Merci de m’envoyer une demande si vous voulez utiliser l’un ou l’autre cliché. Je me ferai un plaisir de le partager avec vous.
Texte et légendes rédigés avec les informations glanées sur le net et les documents en ma possession.

73 Thoughts on “Sur le front des inondations # 2

  1. Belles photos comparatives entre 2015 et 2021…. Comme Maminou, je pense que tes « dindons » sont plutôt des « canards de Barbarie »…
    Quant à l’eau, nous avons été « gâtés » dans les Landes, nous aussi (même si c’était moins « spectaculaire » que dans le Lot et Garonne et dans les Charentes)…
    Très bonne journée et gros bisous

  2. Je pense également que tes dindons sont des canards ! 😉
    Bon tout compte fait au vu de tes photos ça n’est guère plus haut en 2021 qu’en 2015 !
    Mais qu’est-ce que tu appelles un dégrilleur …?
    Belle journée, gros bisous.
    Cathy

    1. Me voilà, le dindon de la farce …
      Non, je crois que c’était à peu près les même cotes.
      Un dégrilleur est un ouvrage servant à retenir les matières avant l’entrée d’une turbine.
      Avec zhom, je suis au parfum ….. Hier je lui parlais d’une protection des berges ( une sorte d’assemblage de cailloux entourés d’une cage en fer).
      Ben non, il fallait dire enrochement 🙂
      Bon début de semaine et gros bisous.
      Lavandine

  3. … que d’eau et les dindons ne semblent pas perturbés.
    J’ai cherché ce qu’était un dégrilleur et j’ai trouvé, vive le net!
    Bises du jour
    Mireille du sablon

    1. Un dégrilleur est un ouvrage servant à retenir les matières avant l’entrée d’une turbine.
      Avec zhom, je suis au parfum …..
      Je pense que le terme vient du mot grille car il lui ressemble.
      Bon début de semaine et gros bisous.
      Lavandine

  4. En effet on voit bien que le niveau de l’eau est différent mais ce sont des inondations modérées finalement qui doivent faire plutôt du bien aux cultures au lieu de tout ravager. Euh je ne te dirai rien sur les dindons car les autres l’ont déjà fait 🙂 Le dégrilleur j’imagine que c’est la grille qui filtre les eaux en retenant les herbes et autres matériaux apportés par la crue ? je ne vois que ça qui a été remis à neuf sur ta photo. Il est vrai aussi que je mets toujours du temps à me repérer dans ton blog par rapport au texte. Moi j’annonce la photo qui vient après, toi tu commentes la photo que tu as mis au-dessus, notre logique n’est pas la même et donc on se complète…Mais je me demande comment font les lecteurs qui ne regardent tes photos qu’avec le téléphone portable pour comprendre ce que tu expliques. C’est amusant à quel point l’esprit humain est différent ! bisous et bonnes vacances surtout

    1. Il y a fort longtemps, les crues étaient annuelles et nécessaires à l’écosystème.

      Un dégrilleur est un ouvrage servant à retenir les matières avant l’entrée d’une turbine.
      Je pense que le terme vient du mot grille car il lui ressemble.

      Le dégrilleur a été refait. Le restant est resté en l’état!

      Je procède des deux manières. Soit j’écris le texte et j’illustre en-dessous comme toi. Soit j’illustre et je mets une légende. Dans mon blog ce sont deux manières différentes de mettre en page.
      La première est plus facile car je peux mettre tout le texte en une seule fois ( y compris police, couleur, taille) et ensuite intégrer les photos.
      Alors que lorsque je légende, je suis obligée de choisir à chaque fois la police, la couleur, la taille de la légende.
      Le texte est en gris clair, les légendes en mauve.

      J’ai regardé avec le téléphone. Tu vois à la fois texte et image. Donc tout va bien !

      Quelquefois, j’ai du mal aussi surtout quand les photos se suivent et que je ne reconnais pas forcément ce qu’il y a sur l’image. C’est le cas pour une série de fleurs par exemple. Cela pourrait être le cas aussi pour une série de canard/dindons/ dindes 😉

      Bon début de semaine et gros bisous.
      Lavandine

  5. Et oui, impressionnantes cette années les inondations … Je plains sincèrement les gens qui vivent dans ces régions, car terrible d’avoir les maisons inondées. Alors, courage ! Bisous.

    1. Je n’ai pas cherché à refaire les mêmes photos. C’est en les regardant par après que je me suis rendue compte que certaines étaient presque identiques.

      Bon début de semaine et gros bisous.
      Lavandine

  6. Bonjour Lavantine,
    Je vois que beaucoup penche pour le canard de barbarie et ils ont raison car ne pas confondre avec le dindon de Bresse
    Belles photos nature comparativent
    bonne fin de journée
    Amitiés

  7. Aujourd’hui, c’est la neige qui vient nous rendre visite et recouvre toits et jardins. -4° cela fait au moins quinze ans que je n’ai pas connu de telles températures. Même à la maison, je suis vêtue en trois épaisseurs et je suis chauffée ! Brrr !!! Et maintenant, chez toi, neige ? Eau ? Gros bisous frileux et bonne journée !

  8. Coucou Lavandine
    Sympa de nous montrer la normale et peut être le changement vécu ces jours derniers avec toute cette pluie qui est bien tombée ..
    Toutes tes photos montrent un lieu bien agréable à de découvrir
    Bises

  9. Nous avons 3 cm de neige ce matin et il fait « frette » comme dirait Fiston au Québec!
    canards ou dindons, j’aime bien tes photos!
    Bonne journée et gros bisous ☺☺

  10. Oui tes « canards » ont une belle jupe
    Belle balade dans le temps
    Les innondations n’arrêtent plus de faire parler d’elles , tristesse et désolation hélas
    Merci ces photos tout de même très belles
    Bonne continuation 🙂

  11. Puisque ce sont des canards et pas des dindons (ah, ces copines et copains impitoyables!!!), l’eau ne doit pas leur faire peur.
    Super les deux photos comparatives.
    En voyant autant d’eau, je me dis que ce ne doit pas être bon pour les rhumatismes de ceux qui vivent ou travaillent à proximité.
    Bonne continuation pour vos vacances.
    Grosses bises

  12. merci pour cette ballade.. ces photos.. ce comparatif..
    (je suis également alsacienne.. j’habite à une quinzaine de kilomètres de Strasbourg… et pourtant je ne connaissais pas ce coin..)
    bon mercredi…

    1. J’ai essayé de te téléphoner en fin d’après-midi pour ton problème de canal. Je crois que tu m’as prise pour un vendeur d’isolation à 1 euro. 🙂

      Bon début de semaine et gros bisous.
      Lavandine

  13. Bonjour Lavandine
    Que d’eau dans beaucoup de régions …. Des photos qui parlent d’elles-mêmes
    tu me fais rire avec tes dindons qui n’en sont pas ! lol !
    Merci pour le partage
    bises, bonne journée

    1. Ils me paraissaient bizarres et en général je fais ma petite enquête mais là je n’avais pas vraiment le temps. Pas grave les copines sont là pour rectifier le tir.

      Bon début de semaine et gros bisous.
      Lavandine

  14. Et aujourd’hui c’est à nouveau la neige …
    Tes canards de barbarie auront encore de l’eau d’ici quelques temps … moi je préfère de loin la terre ferme !
    Bon, de l’eau dans le Ried c’est normal !
    Gros bisous, bel après-midi

  15. De jolies photos , on se balade avec toi, mais que d’eau!
    Ici, il y a une cascade qui sort de la montagne près de chez moi, Tout près et en cas de forte pluie prolongée, on l’entend le bruit de la chute!
    Le plus triste sont les gens envahis par cette eau dévastatrice!
    Merci pour ton article et bonne journée,
    bises Janou

  16. toujours beaucoup d’eau – la Loire est haute mais pas en crue – par contre nous étions la semaine dernière en Dordogne et je n’avais jamais vu la rivière si haute – et tous les champs, prairies et bois inondés
    et aujourd’hui chez moi c’est la neige – la première depuis 3 ans – et surtout un froid glacial – je reste au chaud

  17. Bonjour Lavandine
    En regardant tes photos de 2015 et de cette année je ne vois pas de différence coté inondation. Je te remercie pour ce partage en photo. Maintenant à Paris comme il a neigé cette nuit et qu’il fait -2 il faut faire attention de ne pas glisser. Je te souhaite une bonne soirée.

    1. Les crues sont assez régulières dans le Ried donc il ne faut pas s’étonner que le niveau est quasi-identique.
      Ah la gadoue après neige … dangereuse sur les trottoirs !

      Bon début de semaine et gros bisous.
      Lavandine

  18. Coucou Lavandine,
    de jolies maisons ou tu essaies de comparer les niveaux entre 2015 et 2021.Pour certaines la différence de niveau est presque nulle. Il y a donc eu des crues en 2015?
    Si je travaillais encore je verrai les prairies en deça de Chinon complètement inondées, il en faut peu.
    Tes photos sont belles merci du partage.

    Pour Léa tout va bien, sa première chimio s’est bien passée et elle a eu droit au vaccin (of course, quand elle n’aura plus d’immunité il faut bien qu’elle soit protégée) pas eu de réaction an vaccin. Tout est ok, elle est juste fatiguée.

    1. Les crues sont assez régulières dans le Ried donc il ne faut pas s’étonner que le niveau est quasi-identique.
      Il y en a sûrement eues à d’autres moments mais on ne va pas toujours les photographier.

      Super pour Léa. Au moins elle est entre de bonnes mains.

      Bon début de semaine et gros bisous.
      Lavandine

    1. Il faut y aller aux beaux jours et emmener les enfants à la maison de la nature faire le sentier pieds-nus ( s’il ouvre cette année car l’an dernier il était fermé pour cause de covid)

      Bon début de semaine et gros bisous.
      Lavandine

      1. Oui et Non, les problèmes sont toujours encore là, et ce n’ai pas près de se terminer, si les papiers se perdent où si l’administration ne met pas l’adresse exacte où envoyer les formulaires, actuellement sait F qui à ce problème et qui par la même occasion nous impacte !
        Je commence vraiment à en avoir m…. de cette situation !
        Bonne journée
        Gros bisous

        1. Comme je te comprends. ça s’appelle le pot de fer contre le pot de terre. J’espère que cela ne va pas vous briser. Tenez bon !
          A l’occasion je vais te mettre des photo du grand bo pour te remonter le moral 😉

          Bon début de semaine et gros bisous.
          Lavandine

  19. Histoire intéressante que ces prémices de centrale électrique.
    La balade est humide pour qui n’aime pas l’eau, mais cela reste très beau et je vois surtout que c’est presque habituel cette montée des niveaux, comme tu nous l’as déjà expliqué.
    Belle journée à toi, bises.

    1. La centrale est complétée par trois barrages, je crois.
      Moi quand je vois de l’eau, je suis contente…. je dois être un signe d’eau dans mon horoscope 🙂
      Bon début de semaine et gros bisous.
      Lavandine

  20. beaucoup d’eau mais au moins là on voit qu’ils ont l’habitude
    pas plus cette année qu’en 2015
    heu je dirai que tes dindons sont des canards LOLLLL mais ils aiment beaucoup leur pataugeoire aussi LOLLLL
    je ne sais pas ce que c’est dégrilleur ?
    gros bisous
    patricia

  21. Me voilà, le dindon de la farce …
    Non, je crois que c’était à peu près les même cotes.
    Un dégrilleur est un ouvrage servant à retenir les matières avant l’entrée d’une turbine.
    Bon début de semaine et gros bisous.
    Lavandine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *