Sur les coteaux du Zotzenberg

Coucou les “zami(e)s”,

 

Après Dieffenbach-lès-Woerth, nous avons fait une belle balade dans les vignes au-dessus de Mittelbergheim.

Il ne faisait malheureusement pas très beau en début de promenade pour les photos mais rien de mieux pour dégourdir les petites pattes qu’un peu de dénivelé et de l’espace.

Par manque de temps, au lieu de faire un résumé, j’ai mis certaines explications en photo. J’espère qu’elles seront lisibles pour celles et ceux qui souhaitent les lire.

 

Table à terroir (2004) de Fernande Petidemange
“Inventaire photographique des 7 cépages alsacines à travers leurs feuilles”
Des panneaux sous forme de planche de Bd jalonnent notre promenade.
Vue sur Mittelbergheim
Vue sur Mittelbergheim
Plantation de rosiers pour prévenir le viticulteur de l’apparition de l’oïdium.
Mais quel est donc ce château aux si belles tours… Nous le verrons prochainement.
Notre chemin a croisé le sentier des Espiègles

 

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une belle journée et à vous donner rendez-vous vendredi pour un autre sujet .

D’ici là n’oubliez pas de bien prendre soin de vous.

Je vous embrasse.

Photos personnelles non libres de droit.
Merci de m’envoyer une demande si vous voulez utiliser l’un ou l’autre cliché. Je me ferai un plaisir de le partager avec vous.

Texte et légendes rédigés avec les informations glanées sur le net et les documents en ma possession.

58 Thoughts on “Sur les coteaux du Zotzenberg

  1. Une très bonne idée de raconter la vigne en BD, les panneaux explicatifs pouvant en rebuter certains.
    Chez nous, le bois mort est ramassé (et vendu) pour faire les sarments pour les grillages de magret ou d’entrecôte !

  2. Tu as déniché de vraies belles sorties pour tes stroumpfs 👍
    Je ne suis pas très présente dans mes commentaires mais je les lis régulièrement.
    Là je suis rassurée car je vous à nouveau Tes réponses à des commentaires. Comme je ne voyais pas de nouvel article le 13 ni le 15 le 16 je commençais à m’inquiéter.
    Tu as raison faut pas se mettre la pression… Parce que tu as deux métiers en ce moment : retraitée et mamie…ok je sors 😍. Bonne soirée

    1. Tu peux être rassurée : je vis encore mais en effet pas très présente sinon, je t’aurai déjà contactée… faut qu’on se raconte nos petites histoires autour d’une table. Mais avec trois Schtroumpfs, pas possible. Ils sont encore là jusqu’au 29 inclus.
      Bises à vous deux.

  3. J’adore les balades dans les vignes d’Alsace et en apprendre davantage c’est pas mal non plus !
    Monsieur l’espiègle est drôlement sympa .
    gros bisous et bonne journée
    MITOU

  4. Encore des problèmes informatiques, que paso ?
    Jolie balade, tu vis dans une belle région et les 3 petits Schtroumpfs vont engranger de bien beaux souvenirs de leurs étés en Alsace !
    Bises, Martine

  5. bonjour
    ce nom me rappelle quelques beaux souvenirs, de toute façon nous avons été enchantés par notre séjour alsacien en général, par les villages, l’accueil et la cuisine !!
    Nous avions fait la route des vins, sans en boire d’ailleurs, le comble !!

  6. bonjour Lavandine,
    Voilà une belle balade si bien paysager que instructive pour enfants avec ses pages de BD
    bonne fin de journée . Enfin le soleil
    Amitiés

  7. Bonjour Lavandine
    Quelle bonne idée ces bandes dessinées comme cela la ballade est plus agréable pour les enfants. Je te remercie pour ce partage en photos et je te souhaite une bonne soirée.

  8. C’est vrai que le ciel était un peu triste mais il ne semblait pas faire froid du tout car vous êtes légèrement vêtus.
    Cela vaut mieux que le cagnard pour une balade dans les vignes.
    Elles sont magnifiques ces vignes et je croise les doigts pour que rien ne leur arrive avant les vendanges.
    Gros bisous

  9. Bonjour lavandine,
    Joli balade et magnifiques explications en bande dessinée.
    Je viens de revivre une partie de mon adolescence. J’ai retrouvé pas mal de chose que nous faisions dans la petite propriété de mes parents, petit viticulteur en Hérault, du petit vin. Sauf que tout était fait à la main, Petit terrain et non motorisé, juste un cheval qui permettait le labour des vignes. On traitait aussi le mildiou lors des pluies et oïdium avec du souffre et des “souffrettes” à la main. De plus il fallait y aller de bonne heure avant que le soleil se lève. Par contre on ramassait les brins après la taille, on les liait en fagots, les faisait sécher pour allumer la cheminée et le fourneau à bois. Une autre époque !!!
    Bon mercredi, pour nous bien ensoleillé, j’espère de même pour vous. Gros bisous. Huguette

  10. Jolie balade.. Et parfaite pour enfants petits enfants avec ces BD, lisibles sans difficulté…
    OH oh le château d’Andlau, rigolo, j’y étais dimanche avec une copine !
    Bises

  11. Quelle belle balade même avec ce ciel un peu grisou!
    La lecture est possible, point de problèmes…
    Bises du jour
    Mireille du sablon

Répondre à écureuil+bleu Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.