De Tout et De Rien # 31

Bonjour à vous tous qui passez par là,

 

Mercredi je vous avais promis un De Tout et De Rien. Et comme j’ai l’habitude de tenir mes promesses, voici ce qui s’est passé récemment dans la Casa de Lavandine.

 

Côté Amitié

Une nouvelle carte est arrivée …Elle vaut son pesant d’or ….pour avoir voyagé très longtemps. Son expéditrice se désespérait de la (les) voir arriver ! Comme quoi, il ne faut jamais perdre espoir !

 

Côté cadeaux

J’attendais ce tome 3 du dernier Marie-Bernadette Dupuy avec impatience. Zhom me l’a offert. Les livres sont plus dans ses cordes que les fleurs !

 

Cadeaux envoyés. Entre la bienséance et l’envie… Vous choisissez quoi ? Pour moi, c’est tout vu !

 

Quand on va manger au restaurant et qu’on en sort avec un cadeau …. Me voilà équipée de deux tasses à thé en plus !

 

Côté cuisine

Pas de choses extraordinaires cette fois-ci. Une cuisine ordinaire mais de saison que je n’ai pas photographiée sauf …

Choucroute maison – tartelettes aux noix (achetées) – torches aux marrons (achetées) – Käsestreuselkuchen aux pommes (recette trouvée chez Patchouka)

 

Côté jardin

Le jardin se dépouille progressivement de ses végétaux. Après les dernières figues, zhom a récolté ses courges ! Une récolte formidable : 45 butternuts ! Comme nous ne pourrons pas tout manger, nous en distribuons.

 

Par contre, certaines bébêtes sont encore là. Et ce ne sont pas celles que je préfère…

 

Côté lecture

Trois livres lus depuis le dernier De Tout et De Rien mais pas des plus passionnants. J’ai traîné sur J. Boissard et M. Chapsal. Mais j’ai aimé F.Bourdin.

 

Une vie en plus de Janine Boissard

Une roman sur la crise de la quarantaine, d’un changement radical de vie. Adeline ne veut plus courir après le temps.
Un sentiment de déjà lu : J. Boissard a-t-elle exploité le même sujet dans deux romans différents ou avais-je déjà lu ce roman dans une autre vie ?

Quatrième de couverture

Elle s’appelle Adeline Constant et tous l’envient. Une brillante carrière, un mari amoureux, trois enfants, une belle maison avec jardin à Saint-Cloud. Tout pour être heureuse. Et voici qu’elle démissionne de son travail. A la stupéfaction générale, Adeline a décidé de s’offrir une parenthèse dans sa vie trop pleine pour mieux regarder, écouter, aimer les siens. Être, en somme, une « happy housewife ».
Raté ! C’était compter sans ses enfants qui, tour à tour, vont lui causer de sérieux soucis. Sans la rencontre avec Mathis, un homme, ardent et passionné qui ne vit que pour la musique à laquelle il initie les jeunes de la ville. À ses côtés, Adeline retrouve le rêve fou de son adolescence : écrire des chansons, mettre les mots en musique. Ensemble, ils conçoivent un grand projet. Jamais Adeline ne s’est sentie aussi vivante, jamais elle n’a tant vibré. Mais si cette « vie en plus » recelait un piège pour les siens, de l’amour en moins ?

https://www.bibliotheques-tourainevalleedelindre.fr/node/123069

 

Les Amoureux de Madeleine Chapsal

Trois histoires parallèles dans un même lieu. Trois femmes, Trois générations.

Quatrième de couverture

Un été, sur une petite île de l’Atlantique illuminée par ses roses trémières, ses maisons blanches, ourlée de ses longues plages de sable blond, les vacanciers se prélassent dans une bulle de plaisir où ils oublient tout _ sauf l’amour!

Les tout jeunes, Jean-Marc et Cécile, sont dans la verdeur de leurs premiers émois. Ils découvrent l’acuité de la jalousie, la torture des brouilles, le bonheur des retrouvailles…

Les plus âgés, Jérôme et Marceline, forment un couple qui se croit enfin apaisé après bien des orages. Mais voici que le passé resurgit en la personne d’Antoine, ce bel homme d’âge mûr que Marceline a tant aimé… Que vient-il apporter? La déchirure ou la sagesse?

Quant à la belle et solitaire Marianne, elle confie jour après jour à son cahier son amour frustré, douloureux, pour Michel, marié, père de famille, lequel la délaisse cruellement chaque été… Passe Fabrice, peintre, célibataire, amateur de femmes… S’abandonner à une aventure sensuelle parce que la chaleur et le bonheur physique y invitent, est-ce trahir Michel?

A vrai dire, en cette brûlante saison, tous les élans voluptueux sont permis et aucun ne tire à conséquence, puisque les excès du corps et du coeur rentreront forcément dans l’ordre à la fin des vacances et avec le retour à la raison…

Mais l’amour lâche-t-il si facilement sa proie?

https://www.fayard.fr/litterature-francaise/les-amoureux-9782213598055

L’inconnue de Peyrolles de Françoise Bourdin

Une histoire pas compliquée autour d’un secret de famille. Lecture facile et distrayante.

Quatrième de couverture

Épuisée par son divorce et lasse de la vie parisienne, Pascale Fontanel décide de retourner à Peyrolles, dans le Sud-Ouest, où elle a passé son enfance. Son père, qui s’apprêtait à revendre le domaine familial, s’oppose violemment à cette décision. Comment expliquer cette réaction aussi vive qu’inattendue ?
La jeune femme s’installe pourtant dans la vieille maison avec la ferme intention d’y reconstruire sa vie. Mais, très vite, des événements viennent bouleverser ses souvenirs : le jardinier, au comportement étrange, refuse de quitter la propriété ; les voisins racontent des histoires troublantes liées aux Fontanel ; et Pascale découvre dans le grenier un livret de famille au contenu explosif…
Que s’est-il passé à Peyrolles ? Quels mystères rôdent entre ces murs ? Pascale est bien décidée à découvrir toute la vérité.

https://www.ombres-blanches.fr/litterature-fran%C3%A7aise/romans-francais/livre/l-inconnue-de-peyrolles/francoise-bourdin/9782266172004.html

 

Côté pâtisserie

Les ingrédients pour les bredeles sont achetés. “Yapluka” ! Pour l’instant la motivation n’est pas très grande !!!
Tout n’est pas rassemblé sur la photo : Rajoutez encore 5 kg de farine, 5,800kg de sucre, 4kg de beurre, 35 oeufs, des noix, 500g de coco râpé, du chocolat, de la confiture, du citron, du snaps.

 

Côté questions

Je vous avais demandé ce qu’était cette drôle d’installation. Personne n’avait de réponse sûre. J’ai donc appelé la mairie de Picquigny, lieu de la photo. La dame ne savait pas.

Mais il en faut plus pour décourager Lavandine et j’ai donc envoyé un mail à l’OT d’Ailly-sur-Somme. Et bingo, la réponse est venue…
Le jeune homme qui nous avait déjà accueillis très agréablement lors de notre passage au mois de septembre m’a répondu en joignant à son courrier une photo explicative.
Si vous passez à Ailly-sur-Somme (et l’an prochain à Picquigny), n’hésitez pas à rendre visite à Alexandre. Il saura vous donner toutes les explications nécessaire sur sa région.

“Cette installation présente en gare de Picquigny permet de stationner et d’attacher votre vélo.
Vous trouverez en pièce jointe une photo explicative.”

Alexandre

 

Côté restau

Petit restaurant libanais et un mezzé (repas composé d’un ensemble de plats servis en même temps). Cela faisait longtemps ….

 

Côté télévision

Moi qui ne regarde pas souvent la télévision, j’ai vu revenir avec grand plaisir les films de Noël. Ils sont cul-cul à souhait, la fin est prévisible dès le départ mais ils contribuent positivement à l’ambiance de Noël. Dans un monde anxiogène au possible, un brin de douceur et de rêve est toujours le bienvenu. Et ils ont l’avantage de pouvoir se regarder tout en faisant autre chose.

 

Nous arrivons au bout de ce De tout et de Rien. Je pense que c’est suffisant pour aujourd’hui. Je ne voudrais pas vous occasionner une overdose.

Je vous souhaite un bon week-end et je vous retrouve avec grand plaisir lundi. Je vais essayer de rattraper mon retard chez vous et chez moi d’ici là, mais sans garantie.

Je vous embrasse bien fort. Prenez bien soin de vous et de ceux que vous aimez.

 

 

Photos personnelles non libres de droit.
Merci de m’envoyer une demande si vous voulez utiliser l’un ou l’autre cliché. Je me ferai un plaisir de le partager avec vous.
Texte et légendes rédigés avec les informations glanées sur le net et les documents en ma possession.

54 Thoughts on “De Tout et De Rien # 31

  1. Ah les films de Noël, je n’ai jamais réussi à aller jusqu’au bout d’aucun, c’est tellement sans intérêt que cela n’arrive même pas à me changer les idées ! Mais bon il en faut pour tous les goûts. Je vois que côté pâtisserie, tu vas préparer Noël en grand et en nombre, les gourmands vont apprécier. Effectivement les romans de F. Bourdin sont faciles à digérer, pas de prise de tête, j’ai un peu arrêté de les lire. C’est chouette de se faire un resto qui dépayse totalement, moi je crains toujours d’être déçue par une nourriture à laquelle je ne suis pas habituée ! Je suis un peu trop casanière je crois.
    Belle soirée, bises.

    1. Je ne pourrais pas les regarder sans rien faire. Là je suis en train de vous répondre tout en visionnant un film de Noël. Si je loupe quelque chose, pas grave … on sait comment cela va finir !
      Et moi je trouve que ce qu’on sait et peut faire à la maison n’a pas d’intérêt au resto. Et toi tu as un sacré cuistot chez toi. Et il a une satanée aisé 😉
      Je me suis assez pris le chou durant des années que j’aspire pour l’instant à un peu de simplicité, sans prise de tête.
      La tradition ici c’est de distribuer les bredele aux amis. Finalement moi je n’en mange pas beaucoup.

      Gros bisous et agréable soirée.
      lavandine

  2. Eh bien tu nous gâtes avec ce billet Lavandine, je me suis bien installée dans mon canapé, un plaid sur les genoux et c’est parti !
    Même en retard, une carte fait un plaisir immense ! Oh si c’est important le merci, hélas les bonnes manières se perdent ! Trop jolies tes petites tasses à thé, j’adore.
    Hum cette “torche au marron” me fait de l’oeil et mon dieu ces butternuts, incroyable la récolte. Merci de partager tes lectures, toujours très intéressant d’avoir l’avis des lectrices. J’aime bien la cuisine libanaise aussi, tout avait l’air délicieux.
    Eh oui les films de Noël sont incontournables en ce moment, j’en ai regardé un avec ma fille, aucune prise de tête en effet et on y passe un joli moment de détente ! Je te souhaite une belle semaine et te remercie de tes visites chez moi.
    Gros bisous,
    Lylou

    1. Oh et comment ! Et dans tous les domaines !! Il y a dû y avoir un loupé dans les générations qui nous suivent !
      Moi aussi je trouvait la petite encoche très pratique, je l’ai dit à la serveuse et elle m’en a offert deux ! Pas top cela ?
      Je n’aime plus trop les torches mais zhom lui en est fou … (enfin il est fou de beaucoup de choses qui se mangent !!)
      J’ai pris beaucoup de retard dans mes films de Noël. On les regardera à Pâques !!!

      Gros bisous et agréable soirée.
      lavandine

  3. Tu me fais penser que je dois commander le 3e tome de Marie-Bernadette Dupuy pour Madame. Tout ce que j’aime dans ta cuisine et bientôt sur le pont pour les bredeles (après les “mannalas”). Sympa ton petit resto libanais, jamais tenté. Pas fan du tout des films de Noël. Grosses bises et excellente fin de semaine

  4. Un joli “De tout et de rien” ! j’aime beaucoup !
    J’attends moi aussi avec impatience le tome 3 de Soline de M.B. Dupuy !
    Pas encore commencé les 2 autres car j’attends toujours d’avoir toute la série pour commencer !
    Bonne soirée.
    Biz

  5. Coucou ! Belle récolte de butternuts, cette année pas terrible chez nos deux copains qui nous fournissent habituellement. Par contre, ils ont beaucoup de potimarrons ! Je fais beaucoup de soupes avec et j’en congèle. Restau pour nous mais pas Libanais, nous sommes allés chez un des nouveaux restaurants chinois (dans des salles immenses – plein de plats et chacun se sert comme il désire)- J’ai été agréablement surprise, il n’y avait pas que des mets asiatiques, c’était simple, bon, propre et pas trop cher. Nous referons. Bises. FRANCOSIE

  6. Je suis comme toi, je me régale des téléfilms de Noël. Quelle belle récolte de butternut ! J’aime beaucoup la broderie chat. Bref, des petits riens sympas, à part les bestioles. Bises, bon WE

  7. Je n’en reviens pas : 45 Butternut!!!! ☺☺☺☺☺
    côté cuisine : c’est la torche aux marrons qui m’attire…
    Les livres de M-B Dupuy sont addictifs : on enchaîne les tomes avec une facilité déconcertante sans même s’en rendre compte!!
    Tu as fait les courses pour les bredele : belle tradition alsacienne ♥
    Je n’ai pas bien compris ce qui s’est passé au sujet de l’envie et la bienséance…
    gros bisous

    1. Oui tu as bien lu mais pas fait exprès 😉
      Il y a des cadeaux qu’on fait par envie … et d’autre parce que cela se fait. Certains remercient, d’autres non …

      Gros bisous et agréable soirée.
      lavandine

  8. Bonsoir Lavandine
    Ta choucroute maison me fait envie !!!
    Plus que tous les desserts de Noël, je n’aime pas trop le sucré, au gouter mais pas après le repas, disons que je préfère le salé, d’ailleurs je testerais bien ton resto libanais !
    mais tu en fais combien des bredeles ? ….. oupsss quand je vois la quantité d’ingrédients !!!!
    Belle récolte de butternuts !
    Merci pour le partage
    Bises, bonne soirée

  9. Quelle chouette rubrique, je ne m’en lasse pas.
    J’ai noté les 3 tomes du mystère Soline.
    Pas encore eu le temps de visionner un film de Noël, j’aime en regarder deux ou trois, après c’est toujours pareil …
    Quelle production de butternuts, on m’en a donné aussi, je crois que les récoltes sont abondantes partout cette année mais bravo à Mr.
    Les vélos semblent attachés et également protégés mais que de plastique …
    “Les bredeles … ça ne s’achète pas déjà tout faits ?” demande la feignasse … lol …
    Sympa ton petit resto libanais, j’aime aller au restaurant pour découvrir des plats typiques.
    Bises et bon week-end, Martine

    1. Les films de Noël permettent de faire quelque chose d’autre en même temps. Cela me va bien !
      Si les bredele s’achètent partout mais ce ne serait pas Noël sans.

      Gros bisous et agréable soirée.
      lavandine

  10. Bonjour Lavandine
    Tes desserts ont l’air tres appetissants. J’ai du mal à comprendre les dessins pour accrocher les vélos. Le mezze me plait bien. Je te remercie pour ce “tout et de rien”. Je te souhaite un bon week-end.

  11. J’aime toujours autant cette rubrique. Je suis impressionnée par le nombre de butternuts cultivées au jardin et encore plus impressionnée par les quantités de farine, sucre et autres ingrédients pour tes gâteaux de Noël! Tu fournis tout le quartier ??
    Moi aussi j’attends toujours un petit merci pour un cadeau de naissance envoyé, je pense que je ne l’aurai jamais. j’aime aussi les films de Noël mais à petite dose. Je n’aurais jamais trouvé pour l’installation vélo!
    Je te souhaite une très belle journée et un bon week-end.
    bises

    1. Je fournis mais pas tout le quartier. 😉
      Pas grave : du coup en cas de naissance d’un 3ème, plus de cadeau. C’est une nièce que nous ne voyons jamais d’ailleurs.
      J’ai pris du retard dans mes films de Noël.

      Gros bisous et agréable soirée.
      lavandine

  12. J’ai tout de suite flashé sur tes mugs. J’en fais collection, avec une certaine modération toutefois car il en existe tellement! Mais généralement quand nous découvrons une nouvelle ville ou un nouveau pays, nous en rapportons un. J’en ai aussi quelques uns rapportés par des amis ou collègues de lieux où je n’irai jamais comme Las Vegas. Nous nous servons de la plupart d’entre eux par roulement. Cela reste des mugs et je ne vais pas en remplir une vitrine ah, ah!
    Pour les livres, ma préférence va plutôt aux romans policiers ou historiques. En ce moment je lis “Pour un instant d’éternité” de Gilles Legardinier. Un thriller historique justement!
    Côté télé, pas de films de Noël. A part les séries policières, comme “Rebecca” hier soir, je ne regarde que les infos pour savoir ce qui se passe en France ou les reportages, souvent sur la 5.
    Bravo à ton jardinier. Waouh toutes ces butternuts. Je les aime surtout en soupe et au dernier moment, j’ yajoute un morceau de roquefort. Pour le peps!
    Je comprends que tu sois peu motivée pour attaquer les bredeles. Au vu des quantités, quel boulot!!! Allez courage!!
    Bon après-midi, Lavandine.
    Gros bisous

    1. Comment : tu n’exposes pas tes mugs … lol.
      Je viens d’en acheter deux nouveaux sur le thème de Noël.
      J’aime bien Gilles Legardinier.
      Les butternuts chez nous : en potage ou gratin. C’était un premier essai !
      Zhom m’aide pour les bredele… heureusement !

      Gros bisous et agréable soirée.
      lavandine

  13. Bonjour Lavandine,
    Merci pour ce beau billet bien fourni que je lis avec plaisir.
    il ne faut jamais désespérer pour recevoir les cartes postales. En fin de saison donc novembre si mes souvenirs sont bons. Nous avons poste des carts en Turquie aux chateau de cotton. La boite aux lettre n’était plus relevée, parole de guide. Les cartes sont arrivées l’année après à l’ouverture. Mes collègues de bureau pensaient que nous y étions repartis. Voilà pour la petite anecdote. Bon vendredi. et Agréable WE. Bisous. Huguette

  14. Aujourd’hui je suis admirative de votre production de butternut qui ressemble à celle que j’ai eu l’an passé mais cette année ce n’est pas pareil, elles ont manqué de soleil en Haute-Loire et il en faut pour la fructification. On en avait donné à toute la famille et aux voisins et amis. J’adore cuisiner les butternuts et aussi les potimarrons. Je ne suis pas tentée, ni par tes restaus (sauf le libanais), ni par les pâtisseries du pâtissiers seulement par les faites maisons, ni d’ailleurs finalement par tes lectures, ce sont des auteurs que j’ai beaucoup lu par le passé et dont je me suis lassée. Il me reste juste à lire Marie-Bernadette Dupuy puisque que j’avais eu un avis mitigé sur le premier roman lu…je n’aime pas rester sur des échecs ou demi-échecs. Bisous et belle fin de semaine

    1. Pourtant on n’a pas eu tant de soleil que cela cette année. C’est notre premier essai.
      J’aimerais essayer des potimarrons l’an prochain.

      Gros bisous et agréable soirée.
      lavandine

  15. Une carte qui aura bien voyagé.. j’en attends encore.. des fois on se demande bien comment ce genre de courrier disparait..ou réapparait
    Côté lecture je ne lis pas du tout ce genre de style je reste fidèle aux thriller et policier.J’avoue que j’ai souvent du retard voir j’oublie de remercier ..et je m’en veux..du coup quand je fais un cadeau je n’attends pas de merci!!et quand j’en reçois je ne me souviens même plus pour quoi!!
    La tasse est trop belle et l’encoche pour le fil du sachet est originale jamais vu!!
    Pour les repas je te laisse la choucroute..( je déteste!!!) et la torche aux marrons ( là encore je déteste!!) oui je suis difficile!!
    on a à peu près la même récolte de butternut j’en fais un par semaine.. et hier j’ai vu qu’il y en avait un qui pourrissait pourtant bien conservé dans la cave.. il va passer à la “casserole ” dès ce matin!!
    J’ai comme toi commencé à faire les provisions des bredele mais je commence que mi décembre pour Noël sinon il n’y en a plus le jour même et cette année on va à nouveau en commander au boulot de mon mari pour une association qui vient en aide aux enfants à maladies orphelines
    merci pour les explications de cette installation..des fois on tombe sur des personnes adorables dans les OT..on essaie toujours de commencer la visite par là quand il y en a une et qu’elle est ouverte!!
    les repas au restaurant se font très rares et en général on y va uniquement pendant les vacances pour y goûter les spécialités de la région..
    Alors là je déteste ce genre de téléfilm.. je ne regarde pas la télé en “direct” sauf les infos régionales de 19h..ou alors C dans l’air quand ce n’est pas politique!!mais j’enregistre beaucoup et je regarde les après-midi en pédalant et tricotant.. ou le soir en brodant.. il m’arrive de regarder deux fois le même téléfilm parce que je ne me souviens pas ou que je n’ai pas bien suivi ou compris.. ( pratiquement que des téléfilms policiers ou alors des thèmes de société avec débat )
    bonne fin de semaine.. gros bisous

    1. Les timbres collés dessus tentent certains, je suppose.
      A la limite le merci je m’en fiche mais j’aime bien savoir si une carte est arrivée ou si elle a disparue.
      J’ai une assez bonne mémoire pour me souvenir pourquoi on m’offre un cadeau… et des années après je me souviens encore qui me l’a offert.

      Gros bisous et agréable soirée.
      lavandine

  16. Je viens de finir les 3 livres de Dupuy la galeries des jalousies trop trop bien 😉😑 j’essaierai bien les tiens mais pour le moment pas encore en poche !
    Le truc à velo je n’aurais pas trouvé. La quantité d’ingrédients me paraît raisonnable pour une bonne production de biscuits ,c’est fait j’ai commencé mais j’avoue de plus en plus dur avec mon dos ! Peut être la dernière année. . . Je n’ai mangé qu’une seule fois libanais ce n’était pas trop à mon goût!
    La torche j’aime bien mais dans la famille je suis la seule alors c’est juste quand on va en Alsace au restau. Les films de noël pas trop le temps en ce moment mais j’aime bien 😀
    Les bouquins ma pile est tellement haute qu’elle va bientôt atteindre de plafond 😂
    Gros bisous et bonne fin de semaine
    Mitou

    1. Tiens je n’ai pas encore lu cette série. Il y en a une nouvelle en cours mais je ne l’achèterai que lorsque tous les tomes seront parus.
      Je m’assoie souvent pour faire les bredele sinon ça casse le dos…
      Ma pile est haute aussi mais les livres sont posés sur une poutre alors elle doit être moins haute que la tienne 😉

      Gros bisous et agréable soirée.
      lavandine

  17. Je retiens déjà les titres de tous ces livres, des lectures “détente” et puis, ces plats qui font envie, même de bon matin.
    Quelle belle récolte en effet, de quoi faire des heureux autour de toi.
    Cette façon de garer les vélos devrait se développer, non seulement c’est sécurisant mais en plus, bien coloré.
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  18. Un “de tout et de rien” bien sympathique, coloré, gourmand, instructif…. Je vois que tu es toujours aussi occupée et que tu vas l’être encore plus avec Noël qui arrive à grands pas (pour la confection de toutes vos pâtisseries traditionnelles régionales)…
    Moi aussi, je me fais une “overdose” de films de Noël en ce moment… ça change en effet de tout ce qui se passe à l’heure actuelle, ça vide la tête et c’est tellement beau !!!
    Très bonne journée et gros bisous.

  19. Oui je crois que toutes ses cartes sont arrivées tard … je crois que désormais elle ne les postera plus à l’hôtel ! 😉
    Un merci ça me paraît être un minimum, hélas c’est vrai tout le monde n’est pas aussi bien élevé que nous …
    Jolies tes tasses, et je louche sur la tarte aux noix je “kiffe” !!!!!!!
    Et dire que je n’ai toujours pas cuisiné de butternut …
    Hé oui je devrais commencer mes bredeles ce week-end … enfin normalement !
    Quant à l’installation pour les vélos je n’aurais pas trouvé !
    J’adore manger libanais par contre …. jamais de films de Noël pour moi, j’ai dû en voir un seul, ça m’a suffi ! 😉
    Belle journée, gros bisous.
    Cathy

    1. Et les excuses pour justifier ce manque d’éducation sont nombreuses : pas le temps, pas pensé et j’en passe et des meilleurs !
      La tartelette aux noix = une spécialité du Lot … miam !
      Les films de Noël ça détend, rien de plus….
      Gros bisous et agréable soirée.
      lavandine

  20. Comme une c…. j’ai supprimer le message au lieu de l’envoyer. Je recommence.
    Des fleurs, c’est périssable, disait notre ami.
    Quelle récolte ! Il y en a pour tout le quartier. Je n’en ai jamais mangé. Je vais essayer cette année mais je le dis tous les ans. Par contre, j’ai acheté un pâtisson mais j’ai cassé mon grand couteau en céramique. J’espère qu’il peut se faire cuire avec la peau comme le potimarron. Pas le couteau, non.
    Tu en fais pour combien de personnes, des bredeles ? Une armée ?
    La lecture, depuis que je ne dors plus …
    J’aime bien la télé quand c’est l’inspecteur Lewis. J’aime bien le binôme qu’il fait avec son sergent que je trouve très attachant.
    Je préfère plein de petits plats à une assiette bien remplie. Cela fait dînette et on n’est pas obligé de tout manger.
    Je te souhaite un bon week end. Gros bisous

    1. Je te rassure : cela m’arrive aussi ! Et très souvent … je ferme la plage sans avoir envoyé le commentaire ! Pffffffff
      Je n’aime pas les pâtissons et en plus je n’arrive pas à les peler.
      Les bredele se partagent d’où la grande quantité.
      Inspecteur Lewis = inconnu au bataillon pour moi.
      J’opte aussi pour les assiettes pas trop pleines. On peut toujours se resservir “aucazou”.

      Gros bisous et agréable soirée.
      lavandine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.