Bonjour tout le monde,

 

J’espère que vous avez passé de belles fêtes de Pâques même si la météo n’a pas été partout de la partie. Et que vos foies vont bien ! 😛 

Comme promis, on retourne à Béziers voir la suite des fresques. Ce sont tous des trompe-l’oeil. Certains sont si réalistes qu’on a bien du mal à savoir ce qui est réel et ce qui est peint !

 

Ces fresques, œuvres de l’atelier A. FRESCO, sont réalisées selon une technique innovante, le marouflage, permettant de réaliser la fresque en atelier sur textile, de s’adapter à tout support et de réduire considérablement le travail sur site (occupation de la voirie, location de l’échafaudage…). Cette technique assure également une excellente tenue dans le temps, même sur un support de qualité médiocre.

On y va ?

Molière et “Le dépit amoureux”
Monsieur Poquelin et sa troupe ont connu quelques déboires. Mais la protection du Duc d’Orléans, frère du Roy et gouverneur du Languedoc, établi fort confortablement à Pézenas, permet à Molière et aux siens de créer, jouer, divertir et attirer un public de plus en plus nombreux. Ainsi en 1656, un an avant de quitter définitivement le Languedoc, Molière crée à Béziers une pièce en 5 actes, “le dépit amoureux”. Elle est donnée place de l’Ancienne Comédie.
Mur avant travaux
Estienne d’Orves (Pionnier et héros de la Résistance à Béziers)
L’arrivée du train en gare de Béziers
La gare de Béziers est inaugurée le 19 janvier 1858 et le premier train « Bordeaux-Sète » s’y arrête le 22 avril.
Train de marchandises uniquement : le chemin de fer ne s’est ouvert au trafic voyageurs à Béziers qu’en septembre 1859.
Gare, ligne, voie, matériel, personnels : tout est financé par la Compagnie des Chemins de Fer du Midi et du Canal Latéral à la Garonne qui exploite les 2 canaux, le canl du midi et le Canal Latéral à la Garonne. C’est elle qui fait planter des milliers de platanes sur les berges du Canal, tout au long du tracé !

L’Arlésienne
L’Arlésienne d’Alphonse Daudet et de Georges Bizet n’était pas arlésienne mais biterroise.
Elle s’appelait Marie Cauffopé et habitait à cet endroit, à l’angle des Allées Paul Riquet et de la rue Boïeldieu.
Elle est à son balcon, et en-dessous, assis au café, Frédéric Mistral et son neveu, François. François était le fiancé de la belle mais… cette belle était infidèle. Il ne supporta pas cette trahison et se suicida, en 1862. Son oncle Mistral raconta l’histoire à Alphonse Daudet, qui la transposa dans “les lettres de mon moulin”. A son tour, Georges Bizet (lui aussi assis dans le bistroquet) s’en empara, et composa “l’Arlésienne”.
Mur avant travaux
A gauche, caché derrière la fontaine Wallace , Frédéric Mistral. Au centre, Alphonse Daudet et à droite debout, Georges Bizet.

 

Jean-Marie Cordier (pointe avenue Clémenceau/avenue Ml Foch)
Béziers se situe sur une colline. L’été, les puits sont à sec. Les femmes s’échinent à descendre jusqu’à l’Orb, par la rue et la porte Tourventouse, puis remontent toute la colline avec leurs jarres pleines… Combat quotidien. Jusqu’en 1827, à partir du moment où la ville lance “un appel d’offre”, que l’ingénieur – et initialement serrurier – Jean-Marie Cordier (1785-1859) remporte.
Le 23 septembre 1827, il construit une machine à vapeur, installée dans un moulin à eau médiéval bâti sur l’Orb, qui pompe et fait monter quelque 800 000 litres d’eau/jour jusqu’à une grande citerne, sur le parvis de la cathédrale Saint-Nazaire. Les fontaines de la ville se remplissent d’eau fraîche, alimentent les quelques 16 000 habitants de Béziers !
Jean-Marie Cordier devient le héros de la ville

le mur avant travaux

Emile Moulin, Place Antoine-Émile Moulin
Sur une surface de 360m2, la fresque en trompe-l’œil reprend l’ancienne architecture du bâtiment et rend hommage à Antoine Moulin, surnommé Antonin. Homme politique français, père du préfet et résistant Jean Mouli, il entre à 21 ans comme professeur au grand collège de Béziers, où il se spécialise en histoire-géographie.
Militant du parti radical, il devient adjoint au maire de Béziers, Alphonse Mas (1894 – 1902).
Dès la création de la Ligue des Droits de l’Homme, il adhère à la section biterroise, il en deviendra plus tard le président. En 1913, il est élu conseiller général de l’Hérault et accède à la vice-présidence de l’assemblée départementale.
L’entreprise A. Fresco a été pinceau d’or en 2021 avec cette fresque.
le mur avant travaux
Au rez-de-chaussée, Antoine Emile Moulin, père du célèbre résistant Jean Moulin, lit son journal à la terrasse du café « Au républicain ».

 

J’espère que vous avez pris autant de plaisir à regarder les photos que moi à les prendre.

Les murs vierges ont été empruntés sur le site du muraliste A. Fresco.

Je vous retrouve vendredi pour un autre sujet, peut-être un peu plus printanier.

Je vous embrasse.

Photos personnelles non libres de droit.
Merci de m’envoyer une demande par le formulaire de contact si vous voulez utiliser l’un ou l’autre cliché. Je me ferai un plaisir de le partager avec vous.

Texte et légendes rédigés avec les informations glanées sur le net et les documents en ma possession.

43 Thoughts on “Des fresques # 10

  1. Hello Lavandine un billet très complet et très intéressant j’ai appris plein de choses, entre autre cette technique de pose ici sur Bergerac ça fait deux ans que la ville fait appel à des artistes pour faire du street art mais il faut aussi trouver des murs vierges à investir.
    la ligne bordeaux Sète ne doit plus exister dommage
    Bonne nuit 😘 de Genève

  2. C’est superbe j’adore l’arlesienne 🙂
    Je ne connaissais pas du tout la technique et j’espere qu’elle va s’etendre a l’autres lieux!
    Bises

  3. C’est juste magnifique !
    Coup de coeur pour l’arrivée du train en gare de Béziers, il fallait bien un bel mur pour cet hommage.
    Bonne fin de semaine, bises. =mireille=

  4. oh que oui j’ai pris un énorme plaisir à regarder tes photos et lire tes infos
    j’adore les trompe l’œil et ceux ci sont particulièrement beaux
    c’est super d’avoir aussi le mur avant, quel changement ça fait
    douce journée
    gros bisous
    patricia

  5. Ce reportage m’a époustouflé. Magnifique.
    Chez nous rares sont les fresques, ce sont surtout des graffitis qui dénaturent plutôt qu’ils n’embellissent.
    Je vous souhaite une bonne fin de semaine.

  6. J’adore ! C’est absolument génial et magnifiquement réalisé ! Et les avant-après des murs nus puis décorés sont bluffants !
    C’est un gros plaisir de constater que le monde n’est pas constitué que de casseurs et de saccageurs… il y a aussi des créateurs de génie qui aiment faire de belles choses…
    Bisous et bonne soirée

  7. Oh, pas de grandes choses pour Pâques juste la réunion avec deux de nos enfants à la maison pour un bon goûter pascal. Nos foies vont donc bien ! ; )
    Ces fresques sont magnifiques, historiques et franchement on s’y tromperait à voir certaines, bravo aux artistes et merci de ce beau partage.
    Bonne fin de journée,
    Annie

  8. Rien que pour voir toutes ces fresques je rêve de visiter Béziers que je ne connais pas du tout Ce Fresco est un vrai artiste c’est fou n’empêche de voir tant de réalisme dans ces fresques et merci à toi de nous montrer les murs “avant”..
    Je me suis à nouveau régalée de tes photos même si je t’avoue n’avoir pas pris le temps de tout lire.. pfff le temps file..
    Pour répondre à ta question pour les parkings on a des fois du un peu “tricher” et trouver un emplacement hors la ville car le prix des parkings est vraiment dingue!! On a dormi à Turkheim (5,00 € ) et Kaysersberg ( 10,00 €) les parkings étaient bien pleins mais on a facilement trouvé de la place.Je trouve que depuis le Covid les villages font la “chasse” aux camping-cars.. c’est une impression très désagréable ..
    bonne fin de journée gros bisous

  9. Bonjour Lavandine
    Je te remercie pour les photos de ces fresques et je te souhaite une bonne fin de journée.

  10. Bonjour Lavandine
    C’est juste superbe !!!
    J’espère avoir l’occasion de voir ça de mes yeux un jour ….
    Merci pour le partage
    Bises, bonne journée

  11. Toutes ces fresques sont magnifiques, moi j’adore et j’admire le talent des artistes !!
    le avant après est impressionnant , il fallait vraiment le voir pour se rendre compte .
    Ces fresques s’intègrent parfaitement dans les lieux et les embellissent .
    Gros bisous

  12. Bonjour Lavandine,
    Je suis ravie de voir toutes ces fresques. J’en découvre certaine avec toi. Il va falloir que je revienne à Béziers faire un tour. Quand on est dans l’Hérault tellement de choses à faire qu’il faudrait des journées plus longues. Merci. Bon mercredi. Bisous. Huguette

  13. Magnifiques réalisations.
    Une façon de cacher la laideur de certains murs. Si d’autres villes pouvaient s’en inspirer.
    Sylvie

  14. Bonjour Lavandine
    Ces fresques valent à elles-seules de faire le tour de Béziers, grâce à elles on plonge dans le passé historique de cette ville, c’est amusant de comparer avant et après, quelle impressionnantes transformations! visiter Béziers de cette façon originale m’a ravi! merci et bonne journée,
    gros bisous (pluvieux hélas)

  15. Bien sûr que j’ai aimé voir ces fresques, surtout celles en mémoire d’D’Estienne d’Orves et la gare de Béziers, fresques que je n’avais pas vu lors de notre visite de Béziers.
    Bonne journée

  16. On n’a rien fait de spécial donc mon foie est comme d’habitude, forcé de supporter mon amour pour le chocolat toute l’année 😜 …
    Superbes ces fresques !
    Voilà, maintenant je vais avoir envie d’aller arpenter Béziers, et comme c’est une grande ville, on ne pourra pas s’y poser en CC. Au fait, vous y êtes allés comment si ce n’est pas indiscret, sait-on jamais…
    Bises, Martine

  17. je découvre la locomotive, et la dernière fresque, qui est juste incroyable!!! si tu ne dit pas que c’est est une, on y pense pas en voyant a photo. gros bisous. cathy

  18. Pâques s’est bien passé sans excès de chocolats…
    Merci de ce beau partage, toutes ces fresques sont des œuvres d’art qui contribuent à embellir la ville et c’est vraiment bluffant quand on voit les murs avant
    bonne journée
    bises

  19. bonjour Lavandine,
    merci pour ce partage photos de ses belles fresques , j’aime se genre d’oeuvres
    bonne fin de journée
    Amitiés

  20. Ses fresques gigantesques sont superbes et anime ce quartier de la ville.
    Je trouve génial que tu nous en fasses profiter !
    Pas de fêtes de Pâques ni de chasse aux œufs pour nous, car nous avons passé la journée à la course des “Caisses à savon” à Opoul Périllos.
    Du coup pas de crise de foie. Hi hi…
    Gros bisous à vous deux sans oublier les caresses à Noa.

  21. Comme pas de Pâques, ps de chocolat chez nous, les foies vont bien!
    J’ai tout de même demandé à mon frère de m’acheter mes oeufs préférés (ceux à la vraie coquille remplie de chocolat praliné. Je ne sais pas si vous avez les mêmes en Alsace). Dans un mois je pourrai me régaler.
    Ces fresques sont vraiment très belles, celle du train est impressionnante.
    C’est super de les voir ainsi rassemblées. Pas besoin de les chercher dans toute la ville!
    Bonne journée, Lavandine.
    Grosses bises

  22. De belles histoires en parcourant les rues de Bézier, plus vraies que nature à s’y méprendre, bravo les artistes ! j’ai bien aimé les photos avant/après !
    Bises, belle journée !

  23. J’ai adoré et les voir et lire leur histoire. Béziers n’est pas loin de Montpellier, la prochaine fois que je vais voir ma fille, j’y ferai un tour. Avant je me procurerai l’histoire de ces héros biterrois. Béziers a su rendre à ses héros, les honneurs de la plus jolie façon. Merci à elle.
    Gros bisous et merci à toi qui nous les fait connaître.

  24. Bravo aux artistes et à la photographe, elles sont toutes très jolies tes fresques…Une belle manière de raconter l’histoire de la ville et de ses personnages célèbres. Bisous et une belle journée

  25. Ici juste une averse vers 16h30, et n’ayant pas eu de chocolats mon foie est en pleine forme !
    Fresco est vraiment le roi des fresques, j’en ai vu plusieurs dans la Loire qu’il a faites.
    Celles-ci sont particulièrement jolies, les trompe l’œil sont vraiment les peintures murales que je préfère.
    Et il est vrai que parfois on a du mal à démêler le vrai du faux.
    Belle journée, gros bisous.
    Cathy

  26. De pures merveilles ! on dirait vraiment que “c’est vrai” et non des fresques sur les murs… Cette entreprise réalise vraiment de grandes et belles choses…
    Très bonne journée et gros bisous.

  27. Wouah, ces fresques sont impressionnantes, de vrais scènes de vie chargées d’histoire!
    Bises du jour
    Mireille du sablon

  28. Très bel article artistique et littéraire, bien documenté et illustré 😍👍
    Que c’est beau, dommage un peu trop loin pour moi pour y aller 😉 Merci de partager.
    Gros bisous et bonne journée
    Mitou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.